outre-mer
territoire

Basket : Rudy Gobert meilleur défenseur de NBA pour la 2e année consécutive

basket-ball
Rudy Gobert
©JOE SCARNICI / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le pivot guadeloupéen d'Utah Rudy Gobert a été sacré lundi, pour la deuxième année consécutive, meilleur défenseur du Championnat NBA. La cérémonie s'est déroulée près de Los Angeles en californie. 
À 26 ans, Rudy Gobert était en concurrence avec l'ailier grec de Milwaukee Giannis Antetokoumpo et l'ailier américain d'Oklahoma City Paul George. L'ancien de Saint-Quentin, qui a encore plus terrifié les équipes adverses dans sa raquette cette saison, devient le dixième joueur de l'histoire à remporter cette récompense deux fois de suite. Après une énorme saison avec 15,9 points, 12,9 rebonds et 2 passes décisives de moyenne, la meilleure de sa carrière, le Français est un géant par son talent, son palmarès mais aussi par sa taille!
 
Le Guadeloupéen a livré en 2018-19 d'un point de vue statistique la meilleure saison régulière de sa carrière NBA débutée en 2013. Sa saison a toutefois pris fin dès le 1er tour des play-offs après l'élimination d'Utah (4-1) par Houston. Autre déception pour l'international français, sa non-sélection pour le All Star Game, le match qui oppose chaque année mi-février les meilleurs joueurs de NBA.
 

Sobriété et émotion

Contrairement à 2018 où il avait revêtu un costume rose écarlate, Gobert a fait preuve cette fois de sobriété vestimentaire. Son discours a également été très sobre. "C'est grâce à mes coéqupiers que je reçois ce trophée, je le dis souvent, je ne suis rien sans eux (...) c'est incroyable", a-t-il déclaré, visiblement ému. Il a remercié également en français sa mère, présente dans la salle.
Rudy Gobert
Rudy Gobert et sa mère. ©LISA O'CONNOR / AFP

Avant Rudy Gobert, neuf joueurs avaient remporter le trophée de meilleur défenseur deux années de suite. Le record est de trois trophées de suite par Dwight Howard, alors joueur d'Orlando, en 2009, 2010 et 2011. Un autre Français a remporté ce trophée, Joakim Noah, en 2014 alors qu'il portait le maillot des Chicago Bulls.
 
Publicité