outre-mer
territoire

Bilan du cyclone Kenneth : trois mort aux Comores, levée des alertes à Mayotte [MIS A JOUR]

cyclones
Tempête Kenneth
©Ibrahim Yahaya
Le cyclone Kenneth s'éloigne des Comores et de Mayotte en direction des côtes africaines. L'heure de dresser le bilan et de lever les alertes. Aux Comores, l'ouragan a fait trois morts, selon les autorités, et de nombreux dégâts. 
[ARTICLE MIS A JOUR LE 26 AVRIL] "Il ne pleut plus mais des vagues de plus d’un mètres agitent l’océan", écrit le journaliste Louis Witter depuis Moroni alors qu'à 8 heures du matin, les Comores se réveillaient après le passage du cyclone Kenneth. Premier bilan : "d'énormes dégâts matériels et plusieurs blessés". Au moins trois morts, selon Azali Assoumani, le président de l'Union des Comores.
 

Le président de l'Union des Comores Azali Assoumani a annoncé sur Twitter ce jeudi matin son déplacement "sur le terrain" pour "définir les solutions les plus adéquates" après les dégâts "très importants" de la nuit dernière. 
   

Solidarité

L'œil du cyclone est passé à moins de 20 kilomètres des côtes de Grande Comore. Face aux dégâts, la solidarité s'organise, note Louis Witter. 
A Mayotte, les agents de la Croix rouge ont passé une seconde nuit dans le collège de Koungou avec les familles déplacées à cause de l'alerte pré-cyclonique. Des personnes "qui habitent dans les quartiers informels, à côté des plages ou des ravines", précise le journaliste de Mayotte la 1ère sur place, encore plus exposées aux dangers des vents violents et des fortes pluies.
  

Levée des alertes

Ce jeudi matin, les autorités la levée de l'alerte vents forts sur Mayotte, bien que les rafales restent "assez" fortes, notamment à Mtsamboro dans le nord de l'île, "atteignant 60 km/h". Mais les vigilances orages et pluies sont maintenues, ainsi que l'alerte fortes houles avec des vagues jusqu'à 3 mètres de hauteur.
 
Dans la baie de Mamoudzou, plusieurs bateaux se sont échoués et les agents de la ville s'affairent à déblayer les routes barrées par des chutes d'arbres. 
 
La vie reprend tout de même son cours et les rotations des barges entre les îles de Mayotte seront progressivement rétablies aujourd'hui à partir de 14h. Le trafic reviendra à la normale dès demain, vendredi 26 avril, à 05h30. Enfin, le transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes est autorisé.

Kenneth se dirige désormais vers le Mozambique, déjà traumatisé par le passage d'Idai il y a environ un mois. Plus de 600 personnes avaient perdu la vie dans le pays. La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) s'est dite "particulièrement inquiète". Dans le nord du pays, tous les vols ont été annulés. 
Publicité