outre-mer
territoire

Brevet reporté à La Réunion et Mayotte : quelles conséquences ?

outremer
Brevet des collèges
De la confusion et encore beaucoup de questions après l'annonce du report des épreuves du Brevet des collèges dans l'Hexagone, à La Réunion et Mayotte. La1ère.fr fait le point.
Prévus jeudi et vendredi prochains, le Brevet des collèges est finalement reporté à lundi 1er et mardi 2 juillet dans l'Hexagone, à La Réunion, et Mayotte. Un report décidé à cause de la canicule qui sévit en métropole et finalement appliqué à l'Océan Indien. D'ailleurs, l'argument fait déjà réagir Outre-mer où les élèves planchent régulièrement dans des classes à 40 degrés, où l'absence de climatiseurs est régulièrement dénoncée.
 
report brevet


Empêchement majeur ?

Pour certaines familles, c'est panique à bord ! Notamment, pour celles qui avaient réservé leurs vacances et des billets d'avion dès lundi 1er juillet.

Interrogé mardi sur France Info, Jean-Michel Blanquer a rappelé que les vacances scolaires ne commençaient officiellement qu'en fin de semaine prochaine. Mais il "comprend" les difficultés des familles et a demandé aux principaux de collèges d'avoir "une vision large de ce qu'est un empêchement majeur". "Les circonstances familiales justifiées seront un critère suffisant pour passer la session de septembre", affirme le ministre de l'Education. 

Regardez les précisions du ministre : 

 

Une session de septembre plus large

En effet, il existe pour le Brevet -comme pour le Bac- une session de septembre, habituellement ouverte aux candidats qui n'ont pas pu passer l'examen en juin pour des raisons graves (de santé ou familiales). Pour cette année, les critères seront plus souples, a indiqué le ministre, qui a par exemple cité "des titres de transport" achetés à l'avance.

La rue de Grenelle va donner "des points de repère, des consignes" aux chefs d'établissement, a ajouté Jean-Michel Blanquer. "La session de septembre", qui se déroulera les 16 et 17 septembre, sera "plus ample que d'habitude".
 

Sur les réseaux

Depuis l'annonce du report des épreuves, les réactions se multiplient sur les réseaux sociaux. Des familles sont en colère. Beaucoup avaient déjà prévu des départs et acheté des billets d'avion. Les candidats au Brevet en septembre pourraient être nombreux.
   

Cafouillage au ministère

Alors qu'hier, lundi, le ministre Jean-Michel Blanquer indiquait en conférence de presse que seuls les élèves de l'Hexagone étaient concernés par ce report de l'examen, ce matin, le ministère de l'Education rétro pédale.

La rue de Grenelle précise que les élèves de Mayotte et de La Réunion composeront eux aussi lundi et mardi. En revanche, les élèves de Guyane, Guadeloupe et Martinique passeront le Brevet en cette fin de semaine, comme prévu initialement. Les sujets seront bien évidemment différents pour les deux sessions. Au ministère, on avoue que le bureau des examens s'est "emmêlé les pinceaux dans l'urgence de la situation" et plaide "l'erreur humaine" pour justifier ce cafouillage.
 
 
Publicité