Bundesliga : le joueur d'origine martiniquaise Anthony Modeste signe à Dortmund

football
Anthony Modeste
Le joueur Anthony Modeste. ©MARIUS BECKER / DPA
L'attaquant français de Cologne Anthony Modeste a signé lundi pour un an avec le Borussia Dortmund, en remplacement de Sébastien Haller, qui suit un traitement pour un cancer des testicules, a annoncé le club.

Anthony Modeste, fils du footballeur martiniquais Guy Modeste, a signé avec le Borussia Dortmund, club phare de la ligue de football allemande, pour remplacer le joueur Sébastien Haller, souffrant d'un cancer.

"Nous sommes parvenus avec Cologne à un accord oral de principe pour le transfert de l'attaquant Anthony Modeste", avait indiqué le directeur sportif du BVB Sebastian Kehl dimanche. Le montant du contrat n'a pas été divulgué, mais selon les médias allemands, Dortmund paiera à Cologne environ cinq millions d'euros.

De la Chine à l'Allemagne

Natif de Cannes et descendant d'une famille de professionnels du ballon rond, Anthony Modeste a découvert la Bundesliga en 2013, du côté de Hoffenheim, où il a joué deux saisons avant de s'installer à Cologne à partir de l'été 2015.

Il dispute deux saisons complètes avec Cologne, inscrivant 45 buts en 74 matches. Il a terminé l'exercice 2016/17 de Bundesliga à la troisième place du classement des buteurs avec 25 réalisations, derrière Pierre-Emerick Aubameyang (31) et Robert Lewandowski (30), la meilleure saison de sa carrière pour qualifier Cologne en C3, une première européenne depuis un quart de siècle pour le club.

Anthony Modeste
L'attaquant Anthony Modeste en action dans son club du Tianjin Quanjian (1ere division chinoise), en juillet 2018. ©Jiang xu/Imaginechina/AFP


Prêté en Chine à Tianjin à l'été 2017, il revient à Cologne à l'automne 2018, avec un contrat jusqu'en 2023.

La saison dernière, Anthony Modeste a porté Cologne à la septième place de Bundesliga avec ses 20 buts, un classement qui a assuré la qualification du club rhénan pour les barrages de la Ligue Europa Conférence (C4). Mais c'est bien la Ligue des champions qu'il va désormais disputer sous ses nouvelles couleurs jaune et noir, sous réserve de passer avec succès la visite médicale.

À 34 ans, il va évoluer devant le mythique Mur jaune du Westfalenstadion, avec un double défi : faire oublier le départ de l'avant-centre norvégien Erling Haaland à Manchester City, et palier l'absence pour plusieurs mois de Sébastien Haller, à qui un cancer des testicules a été diagnostiqué quelques jours après avoir signé à Dortmund.

Parlant parfaitement la langue de Goethe, le Martiniquais devrait pouvoir s'intégrer facilement dans l'effectif d'Edin Terzic, qui ambitionne de mettre fin à la dynastie du Bayern Munich, qui a remporté les dix derniers titres de champion d'Allemagne.