publicité

CHU de Guadeloupe : 43 morts suspectes depuis l'incendie de novembre ?

Selon Europe 1, il y aurait eu 43 décès suspects au CHU de Guadeloupe depuis l'incendie du 28 novembre dernier qui a en partie détruit l'hôpital.  

© CITIZENSIDE / Gilles Morel / Citizenside
© CITIZENSIDE / Gilles Morel / Citizenside
  • Par Valentin Deleforterie
  • Publié le , mis à jour le
Selon un reportage réalisé par nos confrères d'Europe 1, le premier trimestre 2018 aurait été marqué par une nette augmentation des décès au sein du CHU de la Guadeloupe. Il y en aurait 43 de plus que pour le trimestre 2017, soit 31% d'augmentation. Ces chiffres, alarmants, interpellent. 

Le manque de matériel mis en cause

Depuis l'incendie du CHU le 28 novembre dernier, le personnel fait face à une pénurie de matériel. Europe 1 cite notamment le cas d'une jeune femme de 22 ans, hospitalisée pour une infection du rein et décédée par manque de bouteilles d'oxygènes. 

Dix nourrissons décédés

L'enquête d'Europe 1 met aussi en avant un autre fait troublant. En ce qui concerne le service de néonatalogie, dix bébés sont morts "à cause du matériel ou des secousses pendant les transferts". L'origine des secousses serait due à l'état de la route menant à la maternité, très dégradée jusqu'à sa réfection il y a quelques jours.

Le personnel désespéré

La situation difficile du CHU semble également avoir de lourdes répercussions sur le personnel de l'hôpital. Le reportage indique qu'un tiers des 3300 employés de l'établissement sont en arrêt maladie. Une situation en partie liée aux récents malaises qui ont conduit à la délocalisation partielle du CHU.

Une enquête lancée par l'ARS

C'est dans ce contexte particulier que Valérie Denux a pris la tête de l'Agence régionale de santé (ARS) le 15 mars dernier. La nouvelle directrice a lancé une enquête pour tenter d'y voir plus clair sur la situation actuelle du CHU.


"Mon objectif, c'est que d'ici fin avril, je puisse avoir la meilleure visibilité possible"


En attendant les résultats de l'enquête, l'ARS a mis en place un numéro vert il y a quelques jours pour répondre aux questions des Guadeloupéens sur le CHU, mais aussi pour donner des informations pratiques aux usagers.


Retrouvez ci-dessous le débat du 21 mars 2018 autour de la situation du CHU de la Guadeloupe :

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play