publicité

Classement des hôpitaux de France : la Guadeloupe, la Guyane et Mayotte absentes

Le Point vient de publier son classement annuel des hôpitaux et cliniques de France. Sur les 1400 établissements interrogés on retrouve des Réunionnais et des Martiniquais, mais la Guadeloupe, la Guyane et Mayotte sont absentes. Les questionnaires n'ont pas été renvoyés assez nombreux.

L'hôpital de Cayenne © Karl Constable
© Karl Constable L'hôpital de Cayenne
  • Julie Straboni / Marie Boscher
  • Publié le , mis à jour le
Chaque année, Le Point publie son palmarès des hôpitaux et cliniques de France. Pour cela, le journal envoie un questionnaire de 200 questions à 1400 établissements dans tous les départements, Outre-mer compris, en plus de l'analyse de la base de données PMSI (Programme de médicalisation des systèmes d'information, données de 2017). Les hôpitaux et cliniques sont interrogés sur 79 spécialités médicales et chirurgicales. Le classement étudie les moyens humains et matériels mis à disposition du patient, ainsi que la qualité des séjours hospitaliers selon les pathologies. 
 

Données incomplètes

Malheureusement certains ne renvoient pas le questionnaire, déplore Jérôme Vincent, l'un des auteurs de l'enquête. "Il manque 60 à 70% d'informations", note-t-il. "C'est se tirer une balle dans le pied." Le journaliste explique n'avoir reçu que très peu de réponses pour les structures de Guadeloupe, de Guyane et de Mayotte, pourtant régulièrement pointées du doigt pour des problèmes de fonctionnement ou de sécurité... Ce qui les privent de figurer dans le classement pour une bonne moitié des spécialités.
 
Néanmoins, avec les données exploitables, l'enquête a pu donner quelques renseignements sur la qualité de la prise en charge dans les établissements ultramarins.
 

Urgences en souffrance

Premier point relevé, mais pas des moindres : le manque de titulaires dans les services d'urgences, notamment dans les départements français d'Amérique. Il  faudrait quatre praticiens de plus en Guadeloupe (trois aux Abymes et un à Basse-Terre), quatre en Martinique et huit en Guyane (deux à Kourou et six à Saint-Laurent du Maroni). 
 
 

Spécialités

Au tableau d'honneur des 50 meilleurs hôpitaux de France, on ne trouve pas de structures d'outre-mer, ni parmi les 50 meilleurs cliniques. Mais ils parviennent à se classer dans certaines spécialités.

Ainsi, en Martinique, le CHU de Fort-de-France (La Meynard) se classe 38e en chirurgie cardiaque, mais sans avoir renseigné le taux de mortalité. Le service urgences de la main gagne quelques places et prend la troisième position du classement. Enfin, les services épilepsie de l'adulte et épilepsie de l'enfant se classent aux 45e et 37e rangs nationaux. 

Le CHU du Lamentin est placé 37e pour la chirurgie de l'adénome de la prostate et 18e pour la chirurgie dentaire et orale. Enfin, du côté des cliniques martiniquaises, la clinique Sainte-Marie de Schœlcher prend le 26e rang du classement national pour les opérations de la prostate.
 

Chutes en Guadeloupe

Du côté de la Guadeloupe, l'analyse du PMSI montrent une chute pour la Polyclinique : elle arrive au 73e rang et quitte le classement des 50 meilleures cliniques de France pour le traitement de la cataracte où elle figurait en 2016. La Clinique des eaux claires a elle aussi reçu beaucoup moins de séjour en 2017 pour une opération de la cataracte : 487 contre 3227 l'année d'avant. A noter également une baisse d'activité pour le service de traumatologie de la face du CHU des Abymes avec 78 cas cette année contre 113 en 2016.
 

Bons résultats à La Réunion

Comme en 2016, La Réunion se distingue :
 
  • CHU de Saint-Denis (Félix-Guyon) : 26e en chirurgie cardiaque, 28e en pédiatrie, 28e épilepsie de l’enfant et adolescent, 30e épilepsie de l’adulte, 33e traumatologie de la face, 35e infarctus du myocarde, 42e en pneumologie
  • Clinique Sainte-Clotilde : 4e calculs urinaires, 18e en chirurgie des carotides, 34e infarctus du myocarde
  • CHU Sud-Réunion : 19e épilepsie de l’adulte, 23e traumatisme crânien, 29e traumatologie de la face, 30e épilepsie de l’enfant et de l'adolescent, 32e chirurgie du dos, 34e stimulateur cardiaque, 35e tumeur au cerveau, 40e cancer gynécologique
  • Clinique des Orchidées : 14e calculs urinaires, 27e amygdales et végétations
  • Clinique Durieux : 14e glandes salivaires, 17e cancer gynécologique, 35e amygdales et végétations
 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play