publicité

Comment un SDF a-t-il pu voyager dans le train d'atterrissage d'un vol entre la Guadeloupe et la Guyane ?

La semaine dernière, un SDF a créé la stupéfaction à l'aéroport international de Guyane : il a été retrouvé errant sur le tarmac, après avoir effectué un vol entre la Guadeloupe et la Guyane caché dans le train d'atterrissage d'un avion. L'enquête de Guyane la 1ère. 

© DR
© DR
  • La1ere.fr
  • Publié le
Les images de cet homme hagard, errant sur les pistes de l'aéroport international Felix Eboué à Matoury, en Guyane, ont été très commentées sur les réseaux sociaux. Ce jour là, le samedi 13 avril 2019, l'homme vient de sortir du train d'atterrissage de l'avion d'Air France qui relie la Guadeloupe à la Guyane, via la Martinique. Il vient de parcourir les 1650 kilomètres, soit près de trois heures de vol. Il a survécu au froid et à l'altitude.
 

La sécurité des aéroports en question

Au delà de l'aspect rocambolesque de cette affaire, le parcours de ce passager clandestin démontre qu'il y a un véritable problème de sécurité dans certains aéroports. Regardez l'enquête de Jocelyn Helgouach et Yves Robin, de Guyane la 1ère : 
Guyane : un SDF dans le train d'atterrissage d'un avion

Le sans domicile fixe a été pris en charge par le SAMU Social de Guyane. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play