outre-mer
territoire

Conférence nationale du handicap : l’outre-mer en marge?

handicap
Symbole international du handicap
©Ludovic MARIN / AFP
De nombreuses mesures ont été annoncées ce mardi 11 février lors de la conférence nationale du handicap. Ces mesures s’appliquent dans toute la France, mais Outre-mer, il faut déjà pouvoir rattraper le retard.
 
Peu d’études sont disponibles sur les personnes handicapées Outre-mer. Certaines réalisées par l’insee permettent néanmoins d’avoir une cartographie des personnes en situation de handicap dans certaines régions. C’est le cas par exemple pour la Martinique et la Guadeloupe. Mais l’étude date de 2011. Une autre étude plus récente de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) de La Réunion présente également la situation des personnes handicapées dans le territoire. 
Le taux de personnes handicapées est plus élevé en Martinique, 17 % contre 12 % pour la Guadeloupe, 6 % pour La Réunion (en 2018). Dans l’hexagone, ce taux est de 16% en 2011. Des taux qui entre-temps ont dû évoluer. A La Réunion par exemple, le taux d’accroissement moyen entre 2011 et 2018 est de 8% par an.
 

L’âge en question

En Guadeloupe et en Martinique, et à La Réunion selon les résultats de l’Insee et de la MDPH, l’âge est un élément déterminant quant à l’apparition d’un handicap. En Martinique l’âge moyen par exemple est de 55 ans, 47 ans en moyenne à La Réunion, contre 59 ans dans l’Hexagone.

Le handicap le plus répandu dans ces territoires est celui des déficiences motrices ou viscérales, viennent ensuite les déficiences psychiques ou intellectuelles.

 

Accès à l’emploi des travailleurs handicapés

Malgré la loi de 1987 imposant des quotas de travailleurs handicapés dans les entreprises, peu de travailleurs handicapés ont pu effectivement bénéficié d'un emploi. Certaines entreprises préfèrent payer l’amende que de procéder au recutement d'une personne en situation de handicap. Les travailleurs handicapés ne représentent que 16% des personnes en situation de handicap en Guadeloupe à avoir un emploi.  En Martinique, un handicapé sur 5 bénéficie d’un emploi. Au niveau national, le taux de chômage des travailleurs handicapés est le double des personnes dites valides. 
 

Un plan de rattrapage

Si dans l’hexagone, il reste encore des efforts à faire notamment sur l’accessibilité des personnes handicapées, et l’accompagnement des enfants en situation de handicap, Outre-mer la situation est encore plus critique. En 2018, la députée de La Réunion, Ericka Bareigts a d’ailleurs alerté le gouvernement sur les retards en matière de politique du handicap Outre-mer. Manque de classe pour les enfants, manque de structure d’accueil pour les personnes handicapées et manque d’ambitions pour les Outre-mer…. Lors de l'examen de la loi santé en 2019, la députée a fait part une nouvelle fois, de son exaspération.
 
 

Annonces 

15 ans après la loi Handicap, le président de président de la République lors de la conférence nationale du handicap ce mardi, a fait de nombreuses annonces : un numéro unique, le 0 800 730 123, 400 plateformes avec une simplicité d’accès. « l’égalité républicaine » est une priorité affichée. « Quel que soit le lieu où vivent les Français en situation de handicap, ils doivent pouvoir bénéficier du même service et des mêmes droits ». Pour cela un accord de confiance a été signé entre l’Etat, les opérateurs et l’ADF, l’association des départements de France. Autant de directives et d'impulsions données, qu'il ne reste plus qu'à mettre en oeuvre pour que justement comme l'a demandé Emmanuel Macron "aucune personne ne soit laissée seule".