Coronavirus: l'Australie et la Nouvelle-Zélande ferment leurs portes

transports
NICKEL
©AFP

La Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française sont inclues dans la liste. L'Australie et la Nouvelle-Zélande interdisent l'entrée sur leur sol à tous les non-résidents, afin de limiter la propagation du coronavirus.
Le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré que la décision prise par son pays entrerait en vigueur vendredi à 21h00, heure locale (10h00 GMT). La Nouvelle-Zélande a commencé plus tôt - à minuit, heure locale  (11h00 GMT ce jeudi).

Réglementation
Ces interdictions, historiques et de grande portée, ne s'étendent pas aux citoyens des deux pays, aux résidents permanents ou à leurs familles. Les dirigeants des deux pays ont déclaré qu'ils avaient travaillé ensemble sur la nouvelle réglementation.

Isolement
Les deux pays ont également décidé que tous les voyageurs qui arrivent - quelle que soit leur nationalité et d'où qu’ils viennent - et donc les résidents de retour en Australie ou en Nouvelle-Zélande – seront placés en isolement pendant 14 jours.

Covid-19
L'Australie a enregistré plus de 600 cas de coronavirus et six décès, avec une forte augmentation des infections cette semaine. La Nouvelle-Zélande dénombre 28 tests positifs.

La Bourse de Sydney rechute
Jeudi soir, l’indice de référence de la Bourse de Sydney, le S&P/ASX 200 était en baisse de 3,44 %. L’indice industriel et minier S&P/ASX 300 chutait de 3, 54 %. A la Bourse des métaux de Londres, le cours à trois du nickel (calédonien et australien) au LME était en légère baisse de 0,66 % à 11.307 dollars/tonne.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live