Coronavirus : Emmanuel Macron ouvre sa deuxième audioconférence sur la situation dans les Outre-mer avec les élus de Mayotte

coronavirus
Audioconférence Outre-mer - Emmanuel Macron
Audioconférence Outre-mer avec le chef de l'État Emmanuel Macron. ©Yoan VALAT / POOL / AFP
Le chef de l'Etat s'est entretenu en audioconférence avec les présidents des exécutifs, des associations des maires et les préfets de La Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, Guyane, Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Mayotte, où la situation est "la moins stabilisée". 
Après une première audioconférence mercredi à l'Elysée avec les reponsables politiques et les représentants de l'Etat en Nouvelle-Calédonie, Polynésie et Wallis et Futuna, Emmanuel Macron a poursuivi ce jeudi 30 avril ses échanges, cette fois avec les présidents des exécutifs, des associations des maires et les préfets de La Réunion, de Mayotte et de Saint-Pierre-et-Miquelon, en présence d'Annick GIRARDIN, ministre des Outre-mer.
 

Je souhaitais que l'on puisse faire un point de la situation, son évolution et la manière pour vous de la qualifier avec les principaux points de préoccupation.

Emmanuel Macron


Le chef de l'Etat a proposé d'ouvrir cette audioconférence avec les représentants de Mayotte où, a-t-il indiqué, "la situation est la moins stabilisée et où la caractéristique sanitaire est un peu différente". Ce jeudi 30 avril, Mayotte recense 539 cas confirmés de Covid-19. 79 personnes ont été détectées positives au coronavirus sur les dernières 48h. L'ARS a donc annoncé le passage au stade 3 de l'épidémie qui correspond à "une circulation active du virus sur l'ensemble du territoire". 

Regardez un extrait de cette visioconférence à l'Elysée :
©la1ere
Lors de sa première audioconférence ce mercredi 29 avril, Emmanuel Macron a félicité  les reponsables politiques et les représentants de l'Etat en Nouvelle-Calédonie, Polynésie et Wallis et Futuna. "Vous avez formidablement géré ensemble, avec les compétences qui sont les votres, cette phase qui était difficile (...) avec des vrais résultats à la clé", a indiqué le chef de l'Etat. Wallis et Futuna ne compte aucun cas de coronavirus, tandis que la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie ont déjà débuté la phase de déconfinement.

"Compte tenu de la situation qui est la votre, je pense vraiment qu'on peut faire des territoires ultramarins des 'territoires pilotes' en matière de déconfinement", a ajoué le chef de l'Etat.