Coronavirus : la troisième dose de vaccin accessible à tous les adultes à partir de samedi, annonce Olivier Véran

coronavirus
619f810ca9a1d_000-9tc8y6.jpg
Olivier Véran a donné une conférence de presse jeudi 25 novembre. ©THOMAS COEX / POOL
Le ministre de la Santé a annoncé jeudi que la 3e injection de vaccin anti-Covid serait ouverte à tous les Français de plus de 18 ans, cinq mois après la 2e injection, à partir du 27 novembre. Comme l'Hexagone, La Réunion essuie une forte augmentation des contaminations, et les indicateurs sont en hausse en Martinique.

"Le virus circule à nouveau, il circule vite, il circule partout dans le monde", a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran, alors que la France connait à son tour une cinquième vague de contaminations "qui sera plus forte, plus longue" que la précédente. 

Pour tenter de limiter les conséquences de cette propagation très rapide, la troisième injection du vaccin anti-Covid est ouverte dès ce samedi à toutes les personnes de plus de 18 mois, cinq mois après leur deuxième dose ou cinq mois après avoir contracté le Covid-19. 25 millions de Français sont concernés, 6 millions ont déjà reçu cette nouvelle injection. "Vous pouvez d'ores et déjà vous rendre sur les plateformes de prise de rendez-vous en ligne pour réserver vos créneaux" et "nous allons ouvrir, rouvrir ou amplifier les centres de vaccination à compter de ce week-end", a précisé Olivier Véran. 

La durée de validité des tests négatifs au Covid-19 ouvrant droit au pass sanitaire va être ramenée à 24 heures à partir de l'heure du prélèvement, a indiqué jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran. Cette durée, qui permet aux personnes non vaccinées ou complètement vaccinées de bénéficier du pass sanitaire, était jusqu'à présent de 72 heures. Par ailleurs, le port du masque devient obligatoire partout en intérieur à partir de demain, y compris les lieux concernés par le pass sanitaire.

Point de situation dans les Outre-mer

♦ La Réunion figure désormais parmi les 20 départements français les plus sévèrement touchés par l’épidémie de Covid-19, avec un taux d’incidence de 219/100 000 habitants et un nombre de patients en réanimation également en augmentation. Sur l'île de l'océan Indien, le pic épidémique pourrait être atteint fin décembre. 381 personnes sont décédées depuis mars 2020. 72,5% de la population réunionnaise adulte ont un schéma vaccinale complet. 

 A Mayotte, le taux d'incidence ne dépasse pas le seuil d'alerte (moins de 50 cas pour 100 000 habitants sur sept jours), la situation est plus inquiétante dans l'autre département de l'Océan Indien, à La Réunion. Les indicateur sont aussi à la hausse en Martinique et, dans une moindre mesure, en Guadeloupe. 

♦ En Martinique, entre le 15 et le 21 novembre, les chiffres sont en augmentation avec 585 nouveaux cas recensés, contre 413 la semaine dernière. Le taux d'incidence s'élève à 163 cas pour 100 000 sur sept jours. Le CHU de Martinique a enregistré 707 décès depuis le début de la pandémie, soit sept décès supplémentaires en une semaine. Au 21 novembre, le nombre de personnes ayant un schéma vaccinal complet est de 126 461 soit 40% de la population de 12 ans et plus. 

♦ En Guadeloupe, le dernier point sur le site de l'ARS date du 17 novembre. Il y a une semaine, la circulation du virus avait légèrement augmenté, 221 nouveaux cas enregistré contre 168 la semaine précédente, soit un taux d'incidence de 58,6. A ce jour, les taux de couverture vaccinale (au moins une injection) des personnes de plus de 18 ans sont 46,43 % en Guadeloupe. 

♦ Mardi 24 novembre, l'ARS de Guyane annonçait 32 cas supplémentaires en 24h, ainsi qu'un nouveau décès. Le taux d'incidence (77 cas) est en baisse, tout comme le taux de positivité. 45 763 cas ont été enregistrés dans le département d'Amérique du Sud depuis le début de la pandémie. Le taux de couverture vaccinale s'élève à 34,8% en Guyane. 

A Saint-Pierre et Miquelon, 27 cas actifs à la Covid-19 étaient répertoriés mercredi 24 novembre, ainsi que des centaines de cas contacts, suite "à un bingo qui a eu lieu au club de l'amitié" le samedi 13 novembre. 

 En Polynésie, une nouvelle contamination a été enregistrée ces dernières 24h, alors que 12 autres cas sont actifs. Les archipels polynésiens du Pacifique ont enregistré 636 victimes depuis le début de la pandémie. 69% des personnes âgées de 12 ans et plus ont reçu leurs deux doses de vaccin. La vaccination est désormais de 34,8 % en Polynésie.

♦ La Nouvelle-Calédonie a, elle, enregistré 42 nouvelles contaminations jeudi, portant le nombre total de cas à 12 033. 276 décès ont été comptabilisés à ce stade. 62,18% de la population est vaccinée à ce jour. 

♦  Enfin, il n'y a aucun cas de Covid-19 actif à Wallis et Futuna en ce moment. 66,12% des plus de 18ans ont un schéma vaccinal complet ce 25 novembre.