Coronavirus : Gabriel Serville regrette l'"impréparation et amateurisme" autour des tests obligatoires pour voyager Outre-mer

coronavirus
Tweet Serville
©Outre-mer la 1ère
Dans une lettre adressée aux ministres des Outre-mer et des Transports, le député de Guyane alerte sur "le chaos consécutif à (...) l'obligation" de présenter un test virologique négatif avant l'embarquement pour les vols à destination des Outre-mer. 
S'adressant à Sébastien Lecornu et Jean-Baptisqte Djebbari, Gabriel Serville dénonce d'abord un système confus, des règles compliquées qui varient selon les territoires et laissent perplexes de nombreux voyageurs.

"Si les passagers à destination des Antilles, de La Réunion et de la Polynésie peuvent effectuer un test virologique RT-PCR en laboratoire sans ordonnance, ce n'est pas le cas de ceux à destination de la Guyane et de Mayotte pour qui une ordonnance d'un médecin généraliste reste obligatoire", écrit le député.   
Cette semaine, Polynésie la 1ère relatait les mésaventures de plusieurs passagers :  

Frais supplémentaires

L'engorgement des laboratoires agace également l'élu guyanais, après que plusieurs passager se sont plaints d'avoir dû reporter leur départ, faute de pouvoir faire un test dans les temps, "ce qui peut représenter un surcoût de plusieurs centaines d'euros par passager et donc plusieurs milliers d'euros par famille"

Gabriel Serville demande enfin qu'une "solution soit trouvée dans l'urgence et que les passagers à destination des Outre-mer et en particulier ceux qui se déplacent pour des motifs impérieux de santé, familiaux ou professionnels puissent envisager leur voyage avec plus de sérénité et dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire."
 

Nouvelles modalités

De nouvelles modalités pour les voyages entre les Outre-mer et l'Hexagone ainsi qu'entre les territoires ultramarins ont été mises en place lundi 13 juillet. Depuis le 18 juillet, les voyageurs âgés de plus de onze ans souhaitant se rendre dans un territoire ultramarin doivent notamment justifier d'un test Covid-19 négatif réalisé dans les 72 heures avant l'embarquement.

Les passagers à destination de la Guyane, de la Guadeloupe, de la Martinique, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de La Réunion et de Mayotte ne sont plus soumis à une mesure obligatoire de quarantaine à leur arrivée. Pour les collectivités du Pacifique, des règles spécifiques, prises par les autorités locales, s'appliquent en matière d'accueil sanitaire.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live