Coronavirus : qu'est-ce que le gouvernement préconise pour Mayotte et la Guyane ?

coronavirus
Edouard Philippe 29 mai 2020
Edouard Philippe a détaillé vendredi matin à Matignon l'aide de l'Etat aux communes ©Thomas SAMSON / AFP
La Guyane et Mayotte sont, avec l'Île-de-France, les derniers départements français placés en zone orange en raison de l'épidémie de Covid-19. Pour ces deux territoires ultramarins, le Premier ministre mise surtout sur la prévention. 
Alors que le retour à la normale se précise partout en France, difficile de l’envisager en Guyane ou à Mayotte. Dans ces deux départements, l'épidémie de Covid-19 continue de circuler activement :  44 nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés en Guyane ce mardi 9 juin et 24 à Mayotte. Les ministres de l'Intérieur, des Outre-mer, de l'Éducation nationale, de la Santé et des Armées se sont réunis autour de la table du Premier ministre pour faire le point sur la situation de ces départements. Édouard Philippe préconise ainsi la prévention et la solidarité. 
 

Notre méthode : tester largement, tracer vite, adopter les gestes barrières. Solidarité et appui national.
- Édouard Philippe

 

Échéances électorales incertaines 

Si le second tour des élections municipales doit se dérouler le 28 juin dans les communes qui n'ont pas élu leur maire lors du premier tour le 15 mars, le Conseil scientifique estime dans un avis rendu le lundi 8 juin qu'une campagne électorale présenterait des "risques particulièrement élevés" à Mayotte et en Guyane.