Coronavirus : Jean Castex demande au préfet de la Guadeloupe des mesures complémentaires face à une "évolution préoccupante"

coronavirus
castex
©DR
Face à l'aggravation de l'épidémie de coronavirus, un conseil de défense s'est déroulé vendredi 11 septembre à Paris. Jean Castex a fait une déclaration à l'issue de cette réunion. Il demande notamment au préfet des mesures spécifiques en Guadeloupe. Retrouvez ici ses principales déclarations. 
 
9843 cas supplémentaires en 24 heures : c'est le chiffre inquiétant communiqué par Santé Publique France jeudi 10 septembre. Depuis la vague épidémique de mars-avril, jamais autant de cas n'avaient été répertoriés en une journée. Face à cette aggravation de la situation, le gouvernement s'est réuni vendredi 11 septembre pour un Conseil de Défense. A son issue, le  Premier ministre Jean Castex a fait une déclaration à revoir ici : 

Verbatim


►"En Guadeloupe ainsi qu'à Bordeaux et Marseille, nous constatons une évolution préoccupante des contaminations et des hospitalisations. J'ai demandé au préfet de me donner d'ici lundi un ensemble de mesures complémentaires." Regardez cet extrait :
Jean Castex demande au préfet de Guadeloupe des mesures complémentaires face à l'évolution préoccupante de l'épidémie de coronavirus


►Jean Castex: "Tout confirme que le virus n'a pas baissé en intensité"

►"Le virus est là pour quelques mois encore", il faut "éviter un confinement généralisé". Le Premier ministre, a expliqué qu'il ne fallait pas "mettre entre parenthèses notre vie sociale, économique et culturelle" malgré la hausse des contaminations.

►Le nombre de départements classés en rouge est désormais de 42

►La durée d'isolement est ramenée à 7 jours contre 14, annonce le Premier ministre. "Sur proposition du Conseil scientifique, la durée d'isolement sera ramenée à sept jours, c'est-à-dire la durée pendant laquelle il y a un véritable risque de contagion", a affirmé M. Castex. "Il est primordial que chacun respecte strictement cette durée d'isolement ce qui donnera lieu à des contrôles", a-t-il ajouté.

►Le Premier ministre annonce le recrutement de 2.000 personnes supplémentaires pour le traçage des cas de Covid-19. Jean Castex a reconnu que les temps d'attente pour les tests du Covid-19 étaient "trop importants" et annoncé que des "créneaux horaires" seraient réservés pour les personnes prioritaires
 

Les déclarations hier d'Emmanuel Macron

En déplacement hier en Corse, Emmanuel Macron a fait savoir que le gouvernement annoncerait vendredi 11 septembre, au terme d’un conseil de défense qui a débuté à 11 heures ce vendredi, des décisions permettant de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines". "Ce que nous devons faire, c’est nous adapter à l’évolution du virus (…). Nous aurons des décisions à prendre, mais il faut continuer à être exigeants, réalistes, sans céder à quelque panique que ce soit", avait déclaré le chef de l’Etat.
 

Quelle situation Outre-mer ?

Dans les Outre-mer, selon le dernier bulletin épidémiologique de Santé Publique France, publié jeudi 10 septembre, la situation s'aggrave en Guadeloupe et à La Réunion. La Guadeloupe a, selon les données de Santé Publique France, le taux d'incidence le plus élevé de tous les départements français avec désormais 228 cas pour 100.000 habitants (196 pour 100.000 dans les Bouches-du-Rhône, 159 cas pour 100.000 habitants en Gironde). 
En revanche, l'épidémie regresse à Mayotte et en Guyane. Retrouvez les principaux indicateurs dans notre article ci-dessous. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live