Coronavirus : une entreprise va fournir plus d'1,3 million de masques aux soignants de quatre régions d'Outre-mer

coronavirus
Masques de protection (photo d'illustration)
Masques de protection (photo d'illustration) ©CARLO BRESSAN / AFP
Le Groupe Bernard Hayot (GBH, grande distribution et automobile notamment) a annoncé mercredi qu'il allait fournir 1,35 million de masques aux personnels de santé de Guadeloupe, Martinique, Guyane, et Réunion, territoires où il est implanté.
 
Après avoir participé à la confection de gel hydroalcoolique à travers sa distillerie de rhum, le groupe a investi dans des masques pour les soignants.


Quatre régions bénéficiaires

"Compte tenu de la pénurie de matériels de soin, GBH fournira gratuitement aux personnels de santé des quatre régions et collectivités d'Outre-Mer, 1.350.000 masques, dont 450.000 masques de type FFP2", a annoncé le groupe, acteur omniprésent de l'économie ultramarine, dans un communiqué.

Les masques seront répartis à raison de 600.000 pour la Réunion, 300.000 pour la Guadeloupe, 300.000 pour la Martinique et 150.000 pour la Guyane. Les premières livraisons arriveront jeudi à La Réunion, en Guadeloupe et en Guyane. Une livraison est prévue vendredi pour la Martinique.
 

Moins touché mais plus vulnérable

L'Outre-mer est pour l'heure moins touchée par le coronavirus que l’Hexagone, avec plus de 1.000 cas enregistrés sur l'ensemble des territoires et 16 décès, mais leur isolement et la fragilité de leur système de santé fait peser de lourdes inquiétudes sur leur capacité à pouvoir supporter une épidémie comme celle de l'Hexagone.