Coronavirus : vigilance après trois cas confirmés en France et un en Australie

maladie
Coronavirus
©france3-regions
Le coronavirus apparu en Chine se répand et trois cas ont été confirmés en France par le ministère de la Santé. Un cas a été également été repéré en Australie, non loin de la Polynésie et de la Nouvelle-Calédonie qui se préparent à d'éventuels cas.
Trois cas du nouveau coronavirus chinois ont été "confirmés" en France, sur des patients hospitalisés à Paris et Bordeaux, ont annoncé vendredi soir les autorités sanitaires françaises, soulignant qu'il s'agissait des "premiers cas européens". Les trois patients hospitalisés, dont deux au moins s'étaient rendus en Chine, ont été placés en isolement.

"Nous sommes en train de remonter l'histoire de ces patients positifs de façon à rentrer en contact avec les personnes qu'ils ont croisées", avait expliqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn en annonçant les deux premiers cas lors d'un point presse, notant que la période d'incubation était probablement "autour de 7 jours, entre 2 et 12 jours".

Un premier cas du coronavirus a également été confirmé samedi en Australie, dernier pays en date à être affecté par ce virus qui a déjà causé la mort de 41 personnes sur son territoire d'origine. Le patient, un homme sur lequel aucun autre détail n'a été divulgué, a rallié Melbourne il y a une semaine en provenance de la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie, ont indiqué les autorités australiennes.
 

Et en Outre-mer ?

En Polynésie, le gouvernement n'a pas ordonné de contrôles à l'aéroport de Faaa mais le ministre de la Santé, Jacques Raynal,  déconseille fortement de voyager en Chine.
 

En Nouvelle-Calédonie en revanche, des contrôles ont été instaurés aux frontières avec l'installation d'une caméra thermique pour détecter les cas de fièvre suspecte chez les voyageurs. 

"Il faut traiter une épidémie comme on traite un incendie, très vite repérer la source" et le "circonscrire le plus vite possible" a déclaré la ministre française de la Santé. Les personnes avec qui les patients positifs au coronavirus ont été en contact doivent ainsi "prendre leur température plusieurs fois par jour, contacter le centre 15 en cas de symptôme et rester chez eux pour l'instant pour éviter tout contact ultérieur qui favoriserait la propagation du virus", a insisté la ministre, appelant à ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes.
 

Confinement

Le nouveau coronavirus est apparu en décembre sur un marché de Wuhan, dans le centre de la Chine et près de 1.300 personnes ont été contaminées. Le virus s'est également propagé hors des frontières avec une douzaine de pays ayant signalé des cas. L'épidémie fait redouter une répétition du Sras, un virus similaire qui a provoqué la mort de quelque 650 personnes en Chine continentale et à Hong Kong entre 2002 et 2003.

Des experts sanitaires ont signalé des cas de transmission humaine du nouveau virus, en particulier à Wuhan. Cette ville de onze millions d'habitants a été placée en confinement pour tenter d'endiguer l'épidémie, mesure qui concerne désormais plus de 40 millions de personnes.