Corsair : le tribunal de commerce homologue le rachat de la compagnie par un consortium d'investisseurs ultramarins

transports
Avion corsair Orly
©Jean-Michel Mazerolle

L'accord avait été signé le 25 novembre dernier, il a été homologué le 17 décembre par le tribunal de commerce de Créteil. L'opération sera finalisée d'ici la fin de l'année. 

C'est donc un consortium d'investisseurs ultramarins, avec le soutien de l'Etat, qui s'apprête à prendre le contrôle de la compagnie Corsair, en grande difficulté financière. L'accord signé le 25 novembre dernier entre Corsair, l'Etat un un consortium d'investisseurs ultramarins a été homologué ce jeudi 17 décembre par le tribunal de commerce de Créteil.

"La finalisation de l’opération devrait intervenir d’ici la fin de l’année", précise un communiqué de Corsair. 

"La compagnie des Outre-mer"

Pascal de Izaguirre, actuel patron de Corsair précise : "Nous allons désormais nous consacrer à la mise en oeuvre du projet de nos nouveaux actionnaires et faire de Corsair LA compagnie des Outre-mer".

Interviewé le 26 novembre dernier par Outre-mer la 1ère, l'un des nouveaux actionnaires de Corsair, le Guadeloupéen Patrick Vial-Collet, expliquait en effet que la compagnie allait se recentrer sur les Outre-mer : "Nous voulons recentrer la compagnie sur les Outre-mer : la Guadeloupe, la Martinique, La Réunion, Mayotte, la Guyane. Ce seront les destinations principalement desservies par Corsair".

P. Vial-Collet : recentrage sur les Outre-mer

 

Réaction du PDG de Corsair

Le PDG de Corsair, Pascal de Izaguirre, réagit à la décision du tribunal de commerce : "c'est une très grande nouvelle car c'est le fruit d'un combat mené pendant plusieurs mois (...)Notre positionnement va être de devenir la compagnie de référence de l'Outre-mer (...) Je voudrais rendre hommage aux investisseurs, il faut les saluer car ils ont fait preuve de beaucoup de ténacité, je leur tire mon chapeau". Regardez l'interview réalisée par Séline Soula et Thierry Hilairsaint :