Covid-19 : 1,5 million de doses de vaccins expédiées vers les Outre-mer depuis le début de la campagne de vaccination

coronavirus
Paul, un lycéen guyanais, attend devant un centre de vaccination.
Paul, un lycéen guyanais, attend devant un centre de vaccination. ©jody amiet / AFP

Selon les chiffres du ministère des Outre-mer, au 15 juin 2021, 1 434 009 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été acheminées vers l’ensemble des territoires d’Outre-mer depuis la fin du mois de décembre. Plus de 870 000 injections ont été réalisées. 

Alors que la vaccination est désormais ouverte aux jeunes âgés entre 12 et 18 ans partout en France, le ministère des Outre-mer fait le point sur l’avancée de la vaccination dans les Outre-mer. Selon les chiffres du ministère, près d’1, 5 million de doses ont été livrées dans les territoires ultramarins et quelque 871 955 injections ont été réalisées. 

Accélération de la campagne de vaccination 

La vaccination contre le Covid-19 est ouverte aux 12-18 ans depuis le mardi 15 juin. Dans les Outre-mer, les agences régionales de santé mettent les bouchées doubles pour inciter les populations à se faire vacciner. À l’instar de l’ARS Réunion qui vient d’inaugurer un “vaccinobus”, alors que près d’un réunionnais sur trois a déjà reçu au moins une dose de vaccin anti Covid-19. 

Une campagne de proximité a également débuté il y a quelques jours en Martinique. Une vaccination qui devrait également s’intensifier dans le Pacifique et dans l'océan Indien afin d'entériner la reprise défintive du tourisme et l’accueil de visiteurs internationaux dans les territoires ultramarins de ces zones.

La réticence des populations ultramarines 

Seulement voilà : la campagne de vaccination, lancée depuis le 7 janvier dernier, semble aujourd'hui être à la traîne dans les Outre-mer. Outre l'acheminement des vaccins, il a aussi fallu expédier dans les territoires ultramarins des super-congélateurs adaptés à la conservation du vaccin Pfizer, le seul disponible dans un premier temps.

Mais si la vaccination connaît une stagnaiton, c'est aussi parce que les populations ultramarines se montrent parfois réticentes à aller se faire vacciner. 

À l’instar des habitants de Wallis et Futuna, qui ne se sont pas bousculés pour bénéficier d’une des 18 000 doses de Moderna qui avaient été envoyées dans l’archipel. Résultat : 5 500 d’entre elles ont seront probablement réexpédiées d’ici à la fin du mois de juin afin d’éviter le gaspillage. En Guyane, Clara de Bort, la directrice de l’Agence régionale de santé avait suscité de vives critiques de la part d’élus après avoir annoncé qu’elle cesserait de commander des vaccins supplémentaires affirmant que les Guyanais “n’en veulent pas”.

Détail du nombre de doses livrées dans les Outre-mer au 15 juin 2021

  • 971 Guadeloupe : 205 676 doses 
  • 972 Martinique : 173 333 doses
  • 973 Guyane : 123 142 doses
  • 974 La Réunion : 447 625 doses
  • 975 Saint-Pierre et Miquelon : 9 600 doses
  • 976 Mayotte : 129 773 doses 
  • 986 Wallis et Futuna : 18 000 doses
  • 987 Polynésie française : 174 759 doses 
  • 988 Nouvelle-Calédonie : 152 101 doses