Covid-19 : en 2020 la mortalité a augmenté de 26% à Mayotte, contre 9,1% en moyenne nationale

coronavirus
Covid CHM Mayotte
Centre hospitalier de Mayotte le 27 février 2021 ©ALI AL-DAHER / AFP

En raison de l'épidémie de Covid-19, la mortalité a été exceptionnelle en 2020 en France et l'espérance de vie a nettement baissé, indique l'Insee dans deux publications publiées lundi 29 mars. La situation est très différente d'un département d'Outre-mer à l'autre.

Une telle hausse de la mortalité n’a pas été enregistrée en France depuis 70 ans. Au total, selon l'Insee, 668 800 décès sont survenus en 2020 en France, toutes causes confondues, soit 55 500 de plus qu'en 2019 (+9,1%). L'espérance de vie a elle reculé de six mois pour les femmes (85,1 ans) par rapport à 2019, et de 7,2 mois (79,1 ans) pour les hommes.

Mais derrière ces chiffres qui mettent en évidence une surmortalité liée à l'épidémie de Covid-19, la situation est bien différente d'une région à l'autre. Regardez ce comparatif entre la moyenne nationale et les départements d'Outre-mer :

 

Surmortalité la plus forte à Mayotte

Ainsi, la région française la plus frappée par la surmortalité est Mayotte +25,9% par rapport à l'année précédente. Voici l'explication de l'Insee :

À Mayotte, frappé par une épidémie de dengue début 2020, elle a augmenté très fortement dès le début de l’année. Quelle que soit la période de l’année retenue, les décès sont excédentaires d’au moins 20 % par rapport à 2019. Sur l’ensemble de l’année, Mayotte est le département français qui présente le plus fort excédent, avec un quart de décès de plus que l’année précédente.

Insee

 

Les autres DOM

Dans les autres départements d'Outre-mer, la situation a été là encore très différente. En Guadeloupe, le surcroît de décès est de 8 % par rapport à 2019, avec une très forte hausse en fin d’année (+ 24 %).

Dans les autres départements, le nombre de décès en 2020 est équivalent à l'année précédente aussi bien en Martinique, qu'à La Réunion. Le nombre de décès en 2020 est inférieur à 2019 pour la Guyane.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live