Covid-19 : le point sur la vaccination en Outre-mer

coronavirus
Vaccin
©PATRICK T. FALLON / AFP

Le ministère de la Santé annonce que 318 216 personnes ont été vaccinées en France depuis le 26 décembre. Outre-mer, la campagne a débuté le 7 janvier et ne concerne, à ce stade, que quatre territoires. Une semaine plus tard, 668 personnes y ont reçu l'injection. Le point en chiffres et en cartes.

Le ministère de la Santé annonce que 318 216 personnes ont été vaccinées en France depuis le début de la campagne le 26 décembre. Outre-mer, il a d'abord fallu acheminer des super-congélateurs qui permettent de concerver à -70° les vaccins Pfizer-BioNtech. Les premières doses ont ensuite été expédiées vers certains territoires, d'autres sont toujours en attente. La campagne a donc débuté en décalé Outre-mer et ne concerne pour l'instant que quatre départements. 

En Martinique, la campagne de vaccination contre le coronavirus a été lancée le jeudi 7 janvier. Une semaine plus tard, 452 personnes ont reçu l'injection.
En Guadeloupe, les premiers vaccins ont été délivrés le 8 janvier. A Saint-Martin, la campagne de vaccination a débuté le 13 janvier. Les 14 janvier, selon le ministère de la Santé, 187 personnes ont reçu l'injection.
Les Îles du Nord connaissent une poussée des nouvelles contaminations ces derniers jours. Du 04 au 10 janvier 2021, de 41 nouveaux cas dont 21 résidents Saint-Martinois. Le taux de positivité, établi à 6.19%, est en augmentation et supérieur au seuil de vigilance. Saint-Barthélemy, relativement épargnée jusqu'ici, vit une réelle poussée épidémique avec 43 nouveaux cas dont 29 résidents de l'île.
La Guyane a délivré son premier vaccin le 13 janvier. 24h plus tard, 29 personnes au total avait été vaccinées. 

A La Réunion, la campagne de vaccination débute ce vendredi 15 janvier, tandis qu'à Mayotte les premières doses ne sont toujours pas arrivées. Il faudra attendre le 18 janvier en Polynésie pour le premier vaccin. Les doses sont arrivées en Nouvelle-Calédonie le 8 janvier, mais le calendrier de vaccination n'a pas encore été communiqué. A Saint-Pierre et Miquelon, la vaccination débutera mi-février, 10 000 doses de vaccins Moderna ont été commandées, l'archipel ne disposant pas de super-congélateur permettant de conserver le vaccin Pfizer-BioNtech. 

Taux de vaccination inférieur à l'Hexagone

Pour des raisons logistiques notamment - acheminement de congélateurs spéciaux puis des vaccins - les campagnes ont débuté bien plus tard en Outre-mer par rapport aux régions hexagonales. Ainsi, le 14 janvier, le ministère comptait 11 personnes vaccinées pour 100 000 habitants en Guadeloupe, 48 en Guyane et 123 en Martinique, contre 382 en Centre-Val de Loire - la région de l'Hexagone la moins vaccinée - et 709 en Normandie - la région de l'Hexagone la plus vaccinée.

Passez votre curseur sur les cartes pour afficher le nombre de vaccinations pour 100 000 habitants : 


Où se faire vacciner? 

Sur les 841 centres de vaccinations recensés à ce stade en France, treize se situent en Outre-mer. En Martinique, le ministère de la Santé renvoie vers trois centres situé au CHU de Fort-de-France, à La Trinité et au Marin. Trois également en Guadeloupe : l'Institut Pasteur des Abymes, le centre hospitalier de Capesterre-Belle-Eau et le centre de vaccination de Marie-Galante. En Guyane : le CHU de Cayenne, le centre hospitalier de Kourou et le centre hospitalier de l'ouest guyanais à Saint-Laurent du Maroni. La Réunion comptabilise quatre points de vaccination : le CH Felix Guyon à Saint-Denis, celui de Saint-Pierre, le centre hospitalier Ouest Réunion et le groupe hospitalier Est Réunion. 

Les lieux de vaccination, adresses et coordonnées sont répertoriés sur le site sante.fr. La France a évoqué la mise en route, d'ici à la fin janvier, de 600 centres médicaux – la liste est en train d'être dressée. Ils viendront appuyer les hôpitaux et accompagneront le déploiement de la stratégie vaccinale, en accueillant d'abord les personnes âgées d'au moins 75 ans, en dehors des Ehpad.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live