Jean Castex: pas de hausse exponentielle des cas de Covid-19 "à ce stade", 20 millions de vaccinés à la mi-mai

coronavirus
Jean castex conférence de presse 4 mars
©DR

Le Premier ministre fait un nouveau point de situation ce jeudi 4 mars sur la situation sanitaire face à l'épidémie de Covid-19. Dans les Outre-mer, l'épidémie reste forte à Mayotte, toujours confinée, à La Réunion et en Guadeloupe ou des couvre-feux sont instaurés. 

Trois nouveau département en "vigilance renforcé", le Pas-de-Calais reconfiné le week-end mais pas l'Île-de-France, pas de hausse exponentielle du virus à ce stade, et un objectif de 20 millions de personnes vaccinées à la mi-mai. La conférence de presse du Premier ministre et du ministre de la Santé est à retrouver en intégralité ici :

 

Verbatim

►"La circulation du virus s’est accélérée depuis une quinzaine de jours. Cette évolution est clairement liée à la progression du variant anglais qui représente maintenant plus de 60 % des contaminations dans notre pays", explique en préambule Jean Castex. "La circulation du virus a continué de progresser, mais, il faut le souligner, à une vitesse moindre que ce que nous pouvions craindre. Sur les 7 derniers jours, le nombre de contaminations quotidiennes a augmenté de 1,4 % alors que ce même chiffre était de + 14 % au cours de la semaine précédente. Je ne m’en satisfais évidemment pas car il s’agit toujours d’une hausse mais il est clair que nous ne sommes pas confrontés, en tous cas pas à ce stade, à une hausse exponentielle de l’épidémie".

►Le Premier ministre annonce que "le dispositif de confinement le week-end que nous avons mis en place à Nice et Dunkerque va être étendu à l’ensemble du département du Pas-de-Calais. L’incidence y est en effet en progression très rapide (23 % au cours des 7 derniers jours) et dépasse dorénavant le seuil des 400 pour 100 000, soit presque deux fois la moyenne nationale. Le niveau de saturation des services de réanimation se situe au plus haut de tous les départements français."

►Trois nouveaux départements sous surveillance : les Hautes Alpes, l'Aisne et l'Aube.

►"Les livraisons de doses à la France vont s’accroître dans les semaines à venir. En janvier et février, nous avons reçu 7 millions de doses ; en mars et en avril, nous devrions en recevoir 22 millions, c’est-à-dire 3 fois plus."

►"D’ici la mi-avril, et sous réserve que les laboratoires nous livrent selon le calendrier prévu, nous devrions avoir vacciné en 1ère injection au moins 10 8 millions de personnes, soit la totalité des personnes vulnérables volontaires aujourd’hui éligibles à la vaccination. D’ici mi-mai, nous devrions avoir vacciné au moins 20 millions de personnes, soit la totalité de la population volontaire de +50 ans. D’ici l’été, nous aurons reçu suffisamment de doses pour avoir proposé la vaccination à 30 millions de personnes, soit les 2/3 de la population de + 18 ans."

►Jean Castex a "invité" les habitants des 23 départements placés sous surveillance renforcée, en raison de la progression de l'épidémie de Covid-19, à ne pas quitter ces territoires, et recommandé à tous les Français de ne pas dépasser la jauge des 6 personnes lors des moments conviviaux.

►La vaccination contre le Covid-19 sera autorisée dans les pharmacies "à compter de la semaine du 15 mars" pour "les personnes ayant plus de 50 ans et présentant une comorbidité", a annoncé Jean Castex. Les personnes de 50 à 74 ans qui n'ont "pas de pathologie particulière" pourront se faire vacciner "à compter de mi-avril".
 

La situation Outre-mer

Dans les Outre-mer, qui n'ont pas été évoqués lors de la conférence de presse du Premier ministre, la situation est préoccupante à Mayotte, confinée depuis le 5 février, et à La Réunion, où les services hospitaliers montrent des signes de saturation. Pour tenter de soulager les hôpitaux réunionnais, une première évacuation sanitaire de malades du Covid est organisée ce jeudi. Un avion d'Air Austral va transporter vers Paris quatre personnes atteintes par le virus. Regardez le reportage de Réunion la 1ère :

Dans moins de deux heures, un avion d'Air Austral va quitter La Réunion pour Paris avec à bord 4 patients Covid. Explications Réunion la 1ère

A La Réunion, le préfet a décidé d'avancer à 18 heures le couvre-feu, pour tenter de freiner la propagation du virus. En Guadeloupe, où le virus connait également une accélération, le préfet a décidé de mettre en place à partir de dimanche prochain un couvre-feu à partir de 22 heures

Les Outre-mer en continu
Accéder au live