outre-mer
territoire

Crise en Guyane : Ericka Bareigts rappelle les mesures déjà annoncées [SYNTHESE]

social
Najat Vallaud-Belkacem, Matthias Fekl, Ericka Bareigts et Stéphane Le Foll à l'issue du conseil des ministres
Najat Vallaud-Belkacem, Matthias Fekl, Ericka Bareigts et Stéphane Le Foll à l'issue du conseil des ministres ©JM Mazerolle
La crise en Guyane s'est invitée au conseil des ministres ce mercredi au palais de l'Elysée. A l'issue de ce conseil, le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, ainsi que trois ministres, Ericka Bareigts, Matthias Fekl et Najat Vallaud Belkacem ont fait des déclarations. 
Dans la cour du palais de l'Elysée, Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement est venu confirmer que le plan d'urgence d'1,085 milliard d'euros pour la Guyane a été validé en conseil des ministres. Il a ensuite appeler à la levée des barrages et a donné la parole à trois ministres pour détailler encore une fois le plan d'urgence pour la Guyane.


Rappel des mesures

Ericka Bareigts a donc rapppelé les mesures prises pour relancer l'économie de la Guyane dans plusieurs domaines (BTP, mines, tourisme etc...). Pour connaître le détail du plan d'urgence cliquer ici. 


Intimidation

Najat Vallaud-Belkacem puis Matthias Fekl ont ensuite détaillé les mesures envisagées dans le domaine de l'Education et de la Sécurité prévues dans ce plan d'urgence pour la Guyane. Le porte-parole du gouvernement a ajouté que le président avait salué le courage de ses ministres dans cette crise.

 

A trois semaines des élections

Le porte-parole du gouvernement a expliqué que les engagements qui sont pris par le gouvernement à trois semaines de l'élection présidentielle seront concrétisés et doivent maintenant être mis en oeuvre. "Ce que l'on veut faire, c'est ce sur quoi on s'est engagés."

Au travail

Concernant la grève générale qui se poursuit, voici ce que dit Stéphane Le Foll : "Il faut que chacun s'engage sur un travail concret. Les milliards qui s'ajoutent ne règleront pas le problème. Mettons nous tous au travail." 
 

©la1ere

 

Pas de retour en Guyane

Enfin, interrogée par les journalistes, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer a précisé qu'elle ne se rendrait pas à nouveau en Guyane. 

Bareigts CM
©FTV

 

Publicité