Débat de la présidentielle : les Outre-mer évoqués à la dernière minute pour dire qu' "on en a peu parlé"

france
Débat
Les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle ont échangé lors d'un débat, lundi 20 mars, sur TF1. ©Eliot BLONDET / AFP
Les principaux candidats à l'élection présidentielle ont échangé lors d'un débat, lundi 20 mars, sur TF1. Les Outre-mer ont été évoqués à la dernière minute. "On en a peu parlé", a lâché Emmanuel Macron. Avant lui, seul Benoît Hamon avait fait une brève allusion aux Outre-mer.
Exercice inédit sous la Ve République avant un premier tour d'élection présidentielle, François Fillon, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron se sont affrontés dans un débat de près de 3h30 sur TF1, lundi 21 mars.
 

Et les Outre-mer ?

Après un échange plutôt policés, le débat s'est peu à peu animé puis tendu sur certains sujets. Il a d'abord été question d'éducation, puis de sécurité, d'immigration, de laïcité, d'islam, mais aussi d'économie, des retraites et du chômage.
 
Après 3h30 de débat, les mots "Outre-mer" ont été lachés dans les toutes dernières minutes. "On en a peu parlé", a dit Emmanuel Macron, le candidat d'"En Marche". De quoi susciter des réactions sur les réseaux sociaux.




L'allusion de Benoît Hamon

Avant cette allusion, Benoît Hamon avait lui brièvement citer les Outre-mer. En matière d'éducation il promet de limiter à 20 le nombre d'élèves par classe de CP, CE1 et CE2. Il veut aussi garantir un droit à la scolarisation dès l'âge de 2 ans.


Deux autres débats

Deux autres débats sont prévus d'ici au 23 avril, l'un sur BFMTV et CNews le 4 avril, l'autre sur France 2 le 20 avril, consacrant la télévision comme forum électoral renforcé, après déjà quatre affrontements télévisés de la primaire de la droite et autant à gauche.