Podcast "Ultramarins". Débat institutionnel : le regard des trois océans

société
Ultramarins, l'émission pour comprendre les outre-mer
Les journalistes Serge Massau et Thierry Belmont. Les invités Nicole Bouteau, ministre du tourisme de la Polynésie Française, Françoise Verges, politologue, militante décoloniale et par téléphone Olivier Serva, député de Guadeloupe et membre de LREM ©Thierry Belmont

Trois regards de trois océans pour tenter de décrypter ce monde en perpétuel mouvement. Nos Outre-mer font face à des enjeux colossaux. Et le second référendum en Nouvelle-Calédonie nous permet de jeter un oeil sur les défis qui attendent nos territoires.
Le dimanche 4 octobre, les 180 000 électeurs de Nouvelle-Calédonie se sont prononcés sur l’indépendance du territoire. Et pour la seconde fois en deux ans, c’est le NON qui est sorti des urnes.
Une marque de confiance dans la République, selon le président de la République. Mais ce référendum nous interroge aussi sur le statut général des départements et territoires d’Outre-mer. Il y a le constat partagé d'un réel et profond malaise économique. Et pour la plupart des élus, la solution passe par des évolutions avant tout institutionnelles.
Pour en parler, nous avons réuni trois regards de trois océans différents, puisque faire dialoguer les Outre-mer, les faire dialoguer avec le monde, c’est l’idée de cette émission, trois regards portés sur ce référendum en Nouvelle-Calédonie.

Françoise Vergès, politologue réunionnaise et militante décoloniale, a décrit un moment révolutionnaire.

Françoise Vergès parle d'un moment révolutionnaire


Françoise Vergès par ailleurs, n’aime pas le terme Outre-mer, qu’elle écrit d’ailleurs entre guillemets dans ses livres. Elle s’en explique.

Le terme outre-mer, problématique pour Françoise Verges


A rebours de son parti La République en Marche, le député de la Guadeloupe, Olivier Serva s’est déclaré favorable à la pensée décoloniale.

Olivier Serva, le marcheur décolonial?


En Polynésie française, la France a réalisé 193 essais nucléaires entre 1966 et 1996. Nicole Bouteau est l’actuelle ministre du Tourisme du gouvernement polynésien. Comment assume-t-elle cette histoire compliquée ?

Nicole Bouteau, la ministre du tourisme et la question des essais nucléaires


L’outre-mer est également touchée par l’épidémie de Covid-19. La Guadeloupe se trouve en état d’alerte maximale. Le député de la première circonscription Olivier Serva décrit un système de santé en grande tension.

Le député Olivier Serva et la crise sanitaire en Guadeloupe


La Polynésie française a décidé de rouvrir ses frontières pour relancer le secteur touristique, incontournable pour l’économie polynésienne. Au risque de voir se développer le Covid-19. Mais la ministre du Tourisme polynésien, Nicole Bouteau, se montre rassurante et se félicite de voir la destination labellisée « Covid prepared ».

Nicole Bouteau, le tourisme et la Covid en Polynésie

Une émission enregistrée le 6 octobre 2020 et réalisée par Bruno Dessommes.
 

Écoutez Ultramarins #3 en intégralité ici

Ou regardez :

Bibliographie :
Françoise Vergès, Un féminisme décolonial, La Fabrique, 2019.

Extraits sonores :
Nina Simone - Revolution 
Soft - Krim kont la Gwadloup' 
Grace Laughlin - Tiare Tahiti