publicité

Décryptage Outre-mer : Tirages, "Fast and Dangerous"

Des scooters sans lumières lancés à près de 150 kilomètres/ heure par des jeunes conducteurs sans casques ni autres protections. Ces courses sauvages, communément appelées "Tirages", causent chaque année des accidents spectaculaires et mortels sur les routes des Antilles et de Guyane. 

  • Par Eddylia Eugène Mormin
  • Publié le , mis à jour le
Ils se donnent rendez-vous à la tombée de la nuit, sur des portions de routes transformées en lignes de départ le temps d'une série de courses. Les amateurs de tirages, passionnés de tuning, recherchent avant tout le frisson de l'interdit.
 

Il faut leur faire prendre conscience qu'ils jouent avec leur vie et celle des autres.
Laurent Lenoble, ex directeur de cabinet - préfecture de Guyane


Jusqu'à 75000 euros d'amende

Associées à l'alcool et aux stupéfiants ces conduites à risque font grimper le taux de mortalité sur les routes des territoires français d'outremer. Dans la lutte menée par les autorités contre les rodéos motorisés, les sanctions ont été renforcées avec la loi du 3 aout 2018: 1 an de prison et 15 000 euros d'amende pour tout contrevenant; et jusqu'à 75 000 euros, si il y a eu consommation de stupéfiants. 
Pour l'incitation au rodéo, c'est la confiscation du véhicule, assortie d'une annulation de permis pendant au moins 3 ans.
 
Décryptage outremer: tirages, "Fast and Dangerous"

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play