DOCU. Daniel Maximin, le gardien de la culture antillaise

émission
"Ma bouche sera la bouche des malheurs qui n’ont point de bouche". Ce vers d’Aimé Césaire a guidé toute la vie intellectuelle de Daniel Maximin, poète, essayiste et écrivain marchant dans les pas du grand poète martiniquais. Découvrez le portrait de "celui qui écrivait la culture antillaise" dans ce nouvel épisode de "Vos photos, notre histoire"

Daniel Maximin a grandi avec ses frères et sœurs à Saint-Claude en Guadeloupe aux pieds de la Soufrière. Ses parents accordent une haute importance à l'éducation de leurs enfants. Afin de leur offrir le meilleur, malgré leurs revenus modestes, ils font un choix décisif pour l'avenir de toute la famille.

Enfance Daniel Maximin
Enfance en Guadeloupe de Daniel Maximin : ses parents, ses frères et sœurs, la Soufrière ©Bonne Compagnie

Installation à Paris

Sa famille s'installe dans l'Hexagone alors qu'il est âgé de 13 ans. Les parents de Daniel veulent donner à leurs enfants la possibilité d'étudier et d'accéder à la culture. Ils vivent alors à dix dans un trois pièces, dans le XXe arrondissement de Paris. Malgré l'exiguïté des lieux, la famille adore danser après les repas : "c'était toujours la fête". La famille reçoit beaucoup d'amis et entretient le lien avec la Guadeloupe. 

Nous n'avons pas perdu la Guadeloupe, on l'a additionné au reste du monde dans notre vie"

Daniel Maximin


Famille de Daniel Maximin à Paris
Famille de Daniel Maximin à Paris : photo de classe de Daniel, repas et sortie en famille ©Bonne Compagnie

La Sorbonne et les rencontres à la librairie "Présence africaine"

Daniel Maximin étudie étudie les lettres et les sciences humaines à la Sorbonne. Il constate rapidement que c'est un "lieu de découverte extraordinaire de la culture française et européenne" mais pas assez ouvert au reste du monde. Il découvre Présence Africaine, la librairie qu’on surnomme alors la "Sorbonne noire " ou "Sorbonne du Tiers-monde". Dans cette librairie parisienne se retrouve toute une génération d’écrivains africains, caribéens, afro-américains et sud-américains qui débattent notamment de l'émancipation. Daniel Maximin, se souvient du premier Congrès des écrivains et artistes noirs qui s'est tenu à Paris en 1956. C'est à ce moment là, qu'il rencontre Aimé Césaire et Léon-Gontran Damas. 

Premier Congrès des écrivains et artistes noirs en 1956 à la Sorbonne et librairie "Présence africaine"
Premier Congrès des écrivains et artistes noirs en 1956 à la Sorbonne et librairie "Présence africaine" ©Bonne Compagnie

Un auteur et un enseignant engagé et passionné

En 1970, après cinq ans d’études, il décide de se consacrer à l’écriture tout en gagnant sa vie comme chargé de cours à l’Institut d’Études Sociales et comme professeur de lettres à Orly. À Orly, il enseigne dans un lycée provisoire entouré de baraquements qui servaient pour la cité d'urgence des bidonvilles. 

Cela a été une expérience extraordinaire : donner aux enfants l'envie de lire et leur donner confiance eux

Daniel Maximin

Habité par la Guadeloupe

Il reste habité par la Guadeloupe, cette "terre qui hésite entre le paradis exotique et l’enfer le plus dévastateur" où il a connu dès l’enfance les éruptions de la Soufrière, son "feu natal". L’isolé soleil, son premier roman publié en 1981, ouvre une trilogie où l’écrivain explore sur cinq générations l’histoire tourmentée de ces îles, dont la réalité métissée est d’abord le produit de l’entreprise coloniale et négrière. 

Montage Daniel Maximin
Daniel Maximin, ses élèves et les baraquement d'Orly lorsqu'il enseigne les lettres à Orly au collège "Voie des Saules" ©Bonne Compagnie

Producteur de l'émission de radio "Antipodes"

Après dix ans d'enseignement, Daniel Maximin quitte son costume de professeur pour le monde de la radio, en charge de l'émission "Antipodes" sur France Culture. Il fait voyager les auditeurs au quatre coins du monde francophone, de 1982 à 1989, vers de nouveaux horizons littéraires et artistiques. 

Ça a été des années merveilleuses pour moi, correspondant au petit avocat enfant qui voulait donner la parole au monde.

Daniel Maximin

Les années "radio" de Daniel Maximin avec l'émission "Antipodes"
Les années "radio" de Daniel Maximin avec l'émission "Antipodes" ©Bonne Compagnie

Résistance et création, fidèle à la promesse que le jeune étudiant en Lettres avait faite à Aimé Césaire, Daniel continue de faire sa part dans le combat initié par celui qu'il appelle son "frère volcan". Au cœur de son écriture, il garde cette liberté et cette volonté de lutter contre tous les enfermements esthétiques et politiques. Une plaidoirie pour la liberté que contient l'être toujours en devenir. 

L'identité ce n'est pas les racines, l'identité c'est un fruit.

Daniel Maximin

Daniel Maximin
Daniel Maximin lors d'une lecture ©Bonne Compagnie

Un film écrit et réalisé par Aurore Le Mat
Production : Bonne Compagnie
Durée : 13 min - Année : 2022

Bonus : la petite histoire de Daniel Maximin