DOCU. La chorégraphe guadeloupéenne Chantal Loïal engagée en faveur de la culture créole

danse
Chantal Loïal est une danseuse et chorégraphe renommée. Dans ses spectacles, c’est l’histoire des Antilles qu’elle cherche à mettre en mouvement, une histoire qui se raconte par le corps et par les gestes. Découvrez "Celle qui a défié les codes de la danse contemporaine" dans cet épisodes de "Vos photos, notre histoire".

Chantal Loïal est née à Pointe-à-Pitre en 1969. Après avoir passé son enfance en Guadeloupe, elle arrive à l’âge de 8 ans dans un foyer de la région parisienne.

Chantal Loïal enfant - Vos photos, notre histoire
Chantal Loïal enfant ©Bonne Compagnie

Passionnée de danse depuis l'enfance

Chantal Loïal se remémore avoir dansé, toute petite, aux baptêmes, aux mariages, au carnaval au son des tambours. Ses souvenirs d'enfance sont associés au gwo ka de son île natale. Ce tambour, essence de l'âme guadeloupéenne, perpétue la tradition des racines africaines. Attirée par les disciplines artistiques, elle rêve de danse classique. Son corps callipyge la pousse vers des cours de danse africaine. À partir de 16 ans, elle intègre des ballets africains, comme Lokolé et Lemba du Congo, la compagnie Georges Momboye de Côte d’Ivoire. Puis elle accompagne des chanteurs et groupes d’Afrique de l’Ouest comme Tchico Tchikaya et Kanda Bongo Man.

Chantal Loïal - Vos photos, notre histoire
Chantal Loïal ©Bonne Compagnie

L'art pour éveiller les consciences 

En 1994, Chantal Loïal crée sa compagnie de danse Difé Kako (battre, chauffer en créole, née de l'envie artistique d'exprimer la réalité plurielle de la danseuse et de ses amies. Une des premières pièces  "Aski Paré" retranscrit la difficulté des femmes d'élever seules les enfants, un thème qui traite du quotidien de ses tantes, certaines de ses sœurs, des amies. La Guadeloupéenne revendique son identité créole et milite pour une chorégraphie métissée. Elle se bat pour la reconnaissance de l'altérité. La Guadeloupéenne utilise l'art pour sensibiliser, questionner, chercher des réponses.

Chantal Loïal - Vos photos, notre histoire
Chantal Loïal sensibilise le public aux questions environnementales. Extrait d'un spectacle de la compagnie Difé Kako traitant de la pollution au chlordécone. ©Bonne Compagnie

La transmission au cœur de son travail

Dans les créations de sa compagnie, Chantal retourne vers ses origines et ses souvenirs des rythmes guadeloupéens. Ses chorégraphies jettent des ponts entre le passé et le présent. Les spectacles racontent l’histoire de l’esclavage, les luttes des afro-descendants. De 2016 à 2018, elle mène de nombreuses auditions en Martinique, Guyane et Guadeloupe pour ouvrir la danse contemporaine française à la mixité.

Chantal Loïal est à l'initiative du Mois Kréyol. Le festival des langues et des cultures créoles, qui unit artistes et associations culturelles depuis 2017. L'occasion de promouvoir les artistes ultramarins peu représentés dans le paysage culturel hexagonal.

Chantal Loïal Légion d'Honneur - Vos photos, notre histoire
Le président François Hollande décore Chantal Loïal de la Légion d'Honneur en mars 2015 ©Bonne Compagnie

En mars 2015, François Hollande décore Chantal Loïal de la Légion d'honneur pour l'ensemble de son œuvre.

Un film écrit et réalisé par Martin Courcier

Production Bonne Compagnie

Durée 14 minutes - © 2022

En bonus la petite histoire de Chantal Loïal

la petite histoire de Chantal Loial ©Bonne Compagnie