DOCU. Une Martiniquaise au pays des soviets

émission
Dans "Celle qui étudia à Moscou" de la série "Vos photos, votre histoire", découvrez le témoignage étonnant d'une Martiniquaise partie étudier à Moscou à l'âge de 18 ans, dans les années 60. C'est l'histoire d'Anique Sylvestre partie rejoindre son frère au pays des Soviets.

Anique grandit en Martinique dans les années 50. Son père, Camille Sylvestre, est l’une des figures incontournables du Parti Communiste. Il est le rédacteur en chef de l'hebdomadaire Justice.  Au décès de son père, elle rentre aux jeunesses communistes et décide quelque temps après de partir faire ses études en Union Soviétique, à Moscou. Elle y rejoint son frère en 1964. Pendant 5 ans, elle vit derrière le rideau de fer et ne cesse durant toute cette période de rêver à l’indépendance de sa terre natale, la Martinique. A l'époque à ses yeux, l’Union Soviétique c’était le graal. 

Etudier à Moscou

Vos photos notre histoire Martinique celle qui étudia à Moscou
Anique dans une fête entre éudiants à Moscou ©Anique Sylvestre / Bonne Compagnie

Anique a 18 ans lorsqu’elle arrive à Moscou. Elle a toute la vie devant elle. Et elle se retrouve dans un endroit qu’elle considère comme le paradis sur terre. A son arrivée, l’université dans laquelle elle doit étudier n’est pas terminée. Elle va comme les autres étudiants mettre la main à la pâte et aider à la construction. 

Représenter le bélé en Bulgarie

Vos photos notre histoire Martinique celle qui étudia à Moscou
La présentation du bélé en Bulgarie ©Anique Sylvestre / Bonne Compagnie

Pendant son séjour en Union Soviétique, Anique a eu l'occasion de se rendre en Bulgarie pour représenter le bélé lors d’une rencontre entre étudiants de tous les pays du monde. 

Un film écrit et réalisé par Mélanie Dalsace
Production : Bonne Compagnie
Durée : 13 min - Année : 2021

 

Bonus La petite histoire d’Anique Sylvestre