outre-mer
territoire

[Dorian] - Population, économie, politique, culture, climat : cinq choses à savoir sur les Bahamas

cyclones
bahamas
Nassau, capitale des Bahamas, à l'approche de l'ouragan Dorian, le 1er septembre 2019. ©Lucy WORBOYS / AFP
Archipel anglophone formé de 700 îlots situé entre la Floride, Cuba et Haïti, les Bahamas tirent leur principale ressource du tourisme et entretiennent des liens étroits avec les Etats-Unis. La1ere.fr vous en dit un peu plus ici. 
Les Bahamas sont frappés depuis dimanche par un ouragan de catégorie 5 (rétrogradé mardi en catégorie 3) d'une extrême violence, qui a dévasté l'île de Grand Bahama et les îles Abacos, au nord du pays. L'ouragan Dorian a fait au moins cinq morts, avec des vagues plus hautes que les toits de nombreuses maisons, et au moins 61.000 personnes ayant besoin d'aide alimentaire.
             

Terre de migrations

Les Bahamas, un archipel de 700 îlots (dont 39 habités) situé à 80 km au sud-est des côtes de la Floride, proches de la Jamaïque, de Cuba et d'Haïti sont régulièrement utilisés comme une terre de transit par des migrants qui cherchent à rejoindre les Etats-Unis. Selon l'Office international pour les migrations, environ 5.000 migrants Haïtiens travaillent légalement aux Bahamas, mais 20.000 à 50.000 de leurs compatriotes seraient établis illégalement dans ce pays de quelque 385.000 habitants (Banque mondiale). Environ 85% de la population est d'origine africaine. La position géographique de l'archipel en a également fait une plaque tournante du trafic de drogue, contre lequel les Etats-Unis collaborent étroitement avec les autorités du pays.
             

Paradis touristique et fiscal

Le tourisme - à 80% en provenance des Etats-Unis et de l'ordre de quatre millions de visiteurs par an - est la principale ressource du pays (60% d'un PIB de plus de 12 milliards de dollars). Il emploie la moitié des personnes en âge de travailler de l'archipel. La principale attraction de l'île est l'Atlantis Paradise Island, un gros complexe touristique situé face à la capitale Nassau, sur l'île de Paradise Island.
             
Le pays a été fortement touché par la crise financière de 2008 et malgré une reprise la croissance reste faible (1,4% en 2017). Grâce à une politique fiscale très avantageuse, l'industrie bancaire est le deuxième secteur économique du pays (1/5e du PIB). Classés comme paradis fiscal en 2000, les Bahamas sont sortis de la liste grise des juridictions non coopératives de l'OCDE en avril 2010. L'obligation d'une représentation physique aux Bahamas a réduit le nombre de banques offshore à quelque 270. En mars 2018, les Bahamas ont toutefois été confirmés dans la liste noire des paradis fiscaux par les ministres des Finances de l'Union européenne.
  

Refuge de stars

L'archipel accueille de nombreuses célébrités, de l'Ecossais Sean Connery, longtemps résident bahaméen pour raisons fiscales, à l'Américain Johnny Depp, qui comme plusieurs autres stars, y possède une île privée. Né d'une mère bahaméenne, le musicien new-yorkais Lenny Kravitz considère l'archipel comme son "pays de coeur", et s'y est isolé pour concevoir son dernier album "Raise Vibration" (2018). Premier Noir à recevoir l'Oscar du meilleur acteur en 1963, l'Américano-Bahaméen Sydney Poitier est né aux Etats-Unis de parents cultivateurs, venus vendre leurs tomates en Floride. Il vivra cependant aux Bahamas jusqu'à ses 15 ans avant de rejoindre Miami.
             
Figure emblématique de l'athlétisme bahaméen, la sprinteuse Pauline Davis Thompson a remporté le titre à Séville au mondial d'athlétisme de 1999 sur le relais 4X100, puis l'or à deux reprises aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000, avec le relais puis en individuel sur 200m après la disqualification de Marion Jones pour dopage.
              

Politique bipartite 

Indépendants depuis 1973 et membre du Commonwealth, les Bahamas ont pour chef de l'Etat la reine d'Angleterre, Elizabeth II. Le Progressive Liberal Party (PLP) a dominé la vie politique pendant les deux premières décennies de l'indépendance, jusqu'à la victoire du Free National Movement (FNM) en 1992. Depuis, les deux formations ont alternativement dirigé le pays. Le FNM a gagné les élections en 2017.
             

Tempêtes et ouragans

Les Bahamas sont régulièrement frappés par des ouragans ou tempêtes tropicales. En 2004, neuf personnes y trouvèrent la mort suite au passage de la tempête Jeanne. En 2016, lors du passage de l'ouragan Matthew, les aéroports avaient été fermés et les habitants sommés par les autorités de gagner les hauteurs des îles, par peur de la montée des eaux. Malgré de nombreux dégâts, aucune victime n'avait été signalée. En 1999, l'ouragan Floyd accompagné de vagues de plus de 15 mètres inonda plusieurs îles, faisant un mort et d'importants dégâts qui mirent à mal l'économie de l'archipel. Avant lui, en 1992, l'ouragan Andrew y avait fait quatre morts.
 
Publicité