publicité

Une éclaircie en fin de semaine pour les cours du nickel à Londres

Les prix du nickel échangés sur le London Metal Exchange (LME) ont légèrement progressé par rapport à la semaine dernière, ils ont regagné du terrain à Londres, vendredi en fin de journée. La prudence reste de mise avec la querelle sino-américaine.
 

Dans une usine de nickel du Nord de l'Europe. © Alain Jeannin
© Alain Jeannin Dans une usine de nickel du Nord de l'Europe.
  • Par Alain Jeannin
  • Publié le , mis à jour le
Il peut sur Londres et il fait froid. La météo ressemble donc à l’évolution des cours du nickel. Mais une brève éclaircie peut toujours arriver, comme vendredi en fin d’après-midi. Malgré tout, le récent resserrement de la fourchette des prix dans laquelle évolue le nickel "met en lumière l'apathie générale de ce marché tandis que beaucoup cherchent à éviter les champs de mines en fin d'année", a commenté Alastair Munro, analyste pour Marex Spectron. Et l’analyste de poursuivre : " le nickel subit des ventes spéculatives orientées tantôt à la hausse, tantôt à la baisse et cette dernière tendance domine." 
 

Tensions commerciales

"Les marchés des métaux subissent le flot sans fin de nouvelles concernant le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine", ont expliqué les analystes de Commerzbank. Le président américain Donald Trump a déclaré dans une interview mardi qu'il pourrait intervenir dans le cas de la dirigeante du géant Chinois Huawei, arrêtée au Canada à la demande de la justice américaine, afin de préserver les négociations commerciales avec la Chine. Mais la situation reste tendue et la trêve de 90 jours conclue en marge du G20 ne devrait pas être prolongée, contrairement à ce qui avait été dans un premier temps vaguement évoqué par le président américain, a laissé entendre Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce (USTR). L'annonce de cette trêve, qui avait créé un vent d'optimisme et soutenu les marchés, "a été vite oubliée", ont ajouté les analystes de Commerzbank.
 

Inquiétude pour la Chine

Les analystes restent également inquiets de la situation économique en Chine, alors que "le ralentissement de la croissance du pays va peser lourdement sur la demande de matières premières et donc sur leurs prix", ont expliqué les analystes de Capital Economics. Dans le même temps, on apprenait que le producteur indonésien Silkroad Nickel allait fournir 15 millions de tonnes de minerai de nickel sur une période de trois ans à son partenaire PT Transom Bumindo pour alimenter une nouvelle unité métallurgique à Sulawesi. Cette annonce a entrainé une baisse des prix du nickel sur le marché des métaux de Shanghai (SHFE).  Vendredi, en fin d’après-midi, une légère vague spéculative, cette fois positive, permettait au cours du nickel de terminer en hausse au LME. 

Sur le LME, la tonne de nickel pour livraison dans trois mois s'échangeait 11.027 dollars la tonne, vendredi, en progression de 1,54 %. Sur la semaine, le nickel gagne +0,62 %.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play