Écouter les Outre-mer - Guadeloupe : La cascade aux écrevisses, coin de fraîcheur, dans un écrin de verdure

ecouter les outre-mer

Ambiance cascade aux écrevisses en Guadeloupe

Les nombreux Ouassous d’antan se sont faits plus rares avec le temps… mais le nom est resté : la Cascade aux écrevisses. Son eau bleue, d’une fraîcheur qui contraste avec la chaleur ambiante, appelle à la baignade. Apaisement garanti !
La cascade aux écrevisses (Description Article)
La cascade aux écrevisses (Parc national de la Guadeloupe) ©Nadine Fadel / Guadeloupe la 1ère
La Cascade aux écrevisses siège en plein cœur du Parc national de la Guadeloupe, au détour d’une courbe de la rivière Corossol, au centre la Basse-Terre, île montagneuse de l’archipel guadeloupéen. La chaîne de montagnes, justement, intercepte les nuages et bénéficie du gros des précipitations annuelles de la région. D’où le fait que les cours d’eau coulent sans discontinuer et que la végétation soit luxuriante.

La Cascade aux écrevisses, haute de 10 mètres, offre aux visiteurs un bassin naturel d’eau bleu-vert, creusé dans la roche volcanique, en pleine forêt tropicale. Les arbres laissent tout de même percer les rayons du soleil.

Surplombé d’une aire d’observation, c’est le site touristique le plus fréquenté de la Guadeloupe, notamment parce qu’il est facilement accessible, y compris pour les personnes à mobilité réduite ; ce, via un sentier aménagé et ombragé d’une centaine de mètres, au départ de la Route de la Traversée. Tonitruante et mélodieuse, la voix de la cascade couvre le chahut des baigneurs, dont les plus courageux se positionnent sous sa chute, qui déverse des trombes d’eau. Massage garanti ! Seule ombre au tableau : les Ouassous* qui peuplaient la rivière autrefois ont pratiquement disparu aujourd’hui.

*Ouassou : crevette d’eau douce de la Guadeloupe, dont le nom créole serait la contraction de "roi des sources".
Les Outre-mer en continu
Accéder au live