publicité

Euro 2016

rss

Euro 2016 : La France assure l'essentiel

Plus que le résultat, ce sont des certitudes que recherchaient les hommes de Didier Deschamps. De nombreux changements dans le onze de départ ont été effectués. Payet sur le banc au coup d'envoi, mais Coman a été titularisé une deuxième fois de suite.

Kingsley Coman n'a pu se défaire du marquage suisse © JEAN MARIE HERVIO / DPPI Media
© JEAN MARIE HERVIO / DPPI Media Kingsley Coman n'a pu se défaire du marquage suisse
  • Par Thierry Hilairsaint
  • Publié le , mis à jour le
Paul Pogba replacé sur le flan gauche du milieu de terrain n'a pas tardé à montrer tout son talent. Evoluant au même poste dans son club, le joueur de la Juventus Turin enroule une frappe à l'entrée de la surface, que détourne Yann Sommer sur sa barre (12e). Pogba déborde ensuite sur la gauche et croise sa frappe. Il oblige une nouvelle fois Sommer à un arrêt de grande classe (13e). Le festival continue. Plein axe, Pogba accélère et décoche une frappe du gauche qui s'écrase sur la barre transversale (17e).

Dimitri Payet manque de peu le but du tournoi

La deuxième période voit toujours la domination française sur la Suisse continuer. Cette fois-ci c'est Antoine Griezmann qui se met en évidence. A la suite d'un une-deux avec Gignac, l'attaquant de l'Atletico Madrid teste Sommer d'une frappe du droit (57e). Dimitri Payet, entré à la place de Coman s'illustre également. Moussa Sissoko accélère sur son aile droite et centre au second poteau pour le Réunionnais. La reprise est limpide, mais la barre échoue sur la transversale, avant de taper devant la ligne de but (76e). 

La France et la Suisse se quittent sur ce match nul (0-0). Les Bleus conservent la première place du groupe et affronteront, dimanche à Lyon, l'un des meilleurs troisième des groupes C, D ou E.



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play