Euro 2022 : Vers une titularisation de Melvine Malard pour le dernier match de poule des Bleues face à l'Islande ?

agenda sport
Kadidiatou Diani, Corinne Diacre et Wendie Renard à l'entrainement au camp de base de la France à  Ashby-de-la-Zouch.
L'entraîneur principal de l'équipe de France, Corinne Diacre (C), sourit en parlant avec l'attaquante française Kadidatou Diani (G) et la défenseuse française Wendie Renard pendant une séance d'entraînement au camp de base de l'équipe à Ashby-de-la-Zouch, dans le centre de l'Angleterre, le 15 juillet. ©FRANCK FIFE / AFP
L'attaquante Réunionnaise Melvine Malard pourrait être titularisée pour la première fois depuis le début de la compétition en l'absence de Marie-Antoinette Katoto. Wendie Renard et Delphine Cascarino sont des titulaires indiscutables. De son côté, Sandy Baltimore, fait doucement sa place dans le groupe.

Avant le début du match contre l’Islande ce lundi soir, l’ambiance est à la concentration. Concentration nécessaire pour le groupe malgré la qualification des françaises pour les quarts de finale jeudi dernier après leur victoire contre la Belgique 2-1. “Il sera important en tout cas de donner collectivement le meilleur de soi, de continuer sur tout ce que l'on a pu faire. On sait que l'on est déjà qualifiées. Il faudra jouer sans pression, avec nos qualités, et prendre du plaisir pour préparer le quart de finale, qui sera une autre compétition. » confie la capitaine Martiniquaise Wendie Renard lors de la conférence de presse d’avant match.

Sur le papier, les Bleues partent favorites. l’Islande est classée 17ème au classement mondial de la Fifa tandis que la France occupe la troisième place. L'équipe de france possède l'une des meilleures attaques de cet Euro : la  Guadeloupéenne Delphine Cascarino nommée meilleure joueuse du match face à la Belgique. 

Après le forfait de la percutante attaquante Marie-Antoinette Katoto, le groupe doit maintenir son équilibre pour rester invaincu. D'où la question qui reste en suspend : "qui remplacera la meilleure buteuse du Paris Saint Germain ?" Une interrogation qui n’inquiète pas la sélectionneuse Corinne Diacre qui entend compter sur l'ensemble de sa sélection . “Il y a des filles qui démarrent et d’autres qui entrent en jeu. (…) Toutes les joueuses peuvent démarrer.” Mais, elle précise tout de même que “j’ai de vraies attaquantes de pointe. Mais Kady [Kadidiatiou Diani] donne vraiment satisfaction sur son aile droite. Quand on avait choisi les 23 joueuses on avait doublé les postes. Donc il est logique on va dire que la joueuse qui était deuxième attaquante démarre.”

La porte ne semble pas être fermée pour une titularisation de Melvine Malard. En attendant, l’attaquante peut compter sur le soutien sans faille de Wendie Renard, de neuf ans son aîné et coéquipière à l'Olympique Lyonnais. “Melvine c’est une jeune joueuse qui a un potentiel intéressant. On l’a vu en club cette année. (…) Là c’est une autre compétition, c’est un autre maillot, c’est un autre niveau aussi. En fait à chaque fois qu’elle est rentrée, elle apporte ses qualités de percussion.”

Peu importe l'issue du match ce lundi soir, les Bleues affronteront les Pays-Bas pour les quarts de finale samedi 23 juillet à 21 heures.