outre-mer
territoire

Exposition Somuk, l'un des premiers artistes mélanésiens au Musée du quai Branly à Paris

art
Somuk
Oeuvre de Somuk ©DR
Jusqu’au 8 mars 2020, le Musée du quai Branly à Paris accueille des œuvres de Somuk - l’un des premiers artistes mélanésiens du XXe siècle - dont l'institution a fait l’acquisition.
Il est considéré comme le premier artiste moderne du Pacifique, en plus d’avoir été une figure politique de sa région. Hermano Somuk, né au début du XXe siècle à Gagan sur l’île de Bougainville (Papouasie Nouvelle-Guinée), et décédé en 1965, est l’un des rares créateurs mélanésiens dont on conserve encore certaines œuvres. Une vingtaine de ses dessins sont actuellement exposés au Musée du quai Branly à Paris, jusqu’au 8 mars 2020.

À l’école des missionnaires catholiques, Somuk fut l’un des premiers habitants de Bougainville à recevoir une éducation occidentale, et devint lui-même catéchiste, tout en continuant de dessiner. Ses créations ont retenu l’attention, entre autres, de nombreux intellectuels français, comme l’ethnologue Maurice Leehnardt, l’écrivain Jean Paulhan ou le peintre et plasticien Jean Dubuffet. Des expositions et publications lui seront consacrées.
 
Somuk
Dessin de Somuk ©DR

Au quai Branly, l’installation, résultat de quinze années de recherches, compte quelque 70 œuvres, photographies et objets qui permettent d’appréhender dans quel contexte culturel les dessins de Somuk ont été créés. Artiste complexe et singulier, le Mélanésien est devenu la figure emblématique de la reconnaissance de l’art contemporain dans le Pacifique.
 
Somuk
©Somuk

 
Publicité