Expulsions: la Cimade remet des "charter awards" aux préfectures "zélées" de Guyane et Guadeloupe

immigration
Expulsions: la Cimade remet des "charter awards" aux préfectures "zélées"
Expulsions: la Cimade remet des "charter awards" aux préfectures "zélées" ©Capture France
La Cimade, association de défense des droits des étrangers, a décerné mardi des "charter awards" à neuf préfectures, dont celles de Guyane et de Guadeloupe, qui "se sont illustrées en 2015 par leurs pratiques illégales ou abusives" en matière d'enfermement et d'expulsion des personnes étrangères. 
"Enfermement en rétention de familles avec enfants mineurs, expulsion de personnes gravement malades, expulsion vers des pays en guerre, enfermement de ressortissants français ou de personnes en situation régulière...": La Cimade a souhaité mettre en lumière ces pratiques qu'elle "constate régulièrement".

Lors d'une cérémonie à la Maison des métallos à Paris, la présidente de La Cimade, accompagnée de ceux du Gisti, de Médecins du Monde, d'Emmaüs France et de membres du RESF ont remis symboliquement dix prix, aux titres empruntés à des films, aux préfectures "les plus zélées": celles de la Loire-Atlantique, de la Gironde, de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Seine-Saint-Denis, de Haute-Garonne, de la Vienne, du Doubs et du Pas-de-Calais. 
 

Les prix de la "quête du Graal" et "fast and furious" décernés aux préfectures de Guyane et Guadeloupe

Cimade préfecture de Cayenne
Une récompense symbolique été remise à la préfecture de Cayenne ce mardi matin ©NIKERSON PERDIUS
La préfecture de Guyane était nominée dans cinq catégories. Elle a finalement reçu le prix de "la quête du Graal" pour, selon la CIMADE, sa politique d’expulsion qui ne respecte pas toujours la législation. 

En prélude à cette cérémonie parisienne de remise des prix, les membres locaux de l'association se sont rassemblés devant l'hôtel préfectoral de Guyane à Cayenne. Sous une forme humoristique, ils ont procédé à une cérémonie de remise de prix pour dénoncer les méthodes de l'Etat sur l'enfermement et l'expulsion des étrangers en 2015.

Le prix "Fast and Furious" a été décerné à la préfecture de Guadeloupe pour sa rapidité à expulser les étrangers en situation irrégulière.