publicité

[Fact-checking] Quelles annonces pour la vie chère à La Réunion par Annick Girardin ?

Troisième discours officiel et troisième partie d'annonces pour la ministre des Outre-mer en visite à La Réunion. Annick Girardin s'est exprimée sur la vie chère, en compagnie des présidents de la Région et du Département. Quels sont les projets proposés ? La 1ère.fr a vérifié.

Annick Girardin, ministre des Outre-mer, face aux "gilets jaunes" lors du troisième jour de sa visite à La Réunion, le 30 novembre 2018. © RICHARD BOUHET / AFP
© RICHARD BOUHET / AFP Annick Girardin, ministre des Outre-mer, face aux "gilets jaunes" lors du troisième jour de sa visite à La Réunion, le 30 novembre 2018.
  • Par Marie Boscher
  • Publié le , mis à jour le
C’était l’un des volets les plus attendus des annonces d’Annick Girardin. Au troisième jour de visite, la ministre a présenté son plan de lutte contre la vie chère à La Réunion, après des annonces sur le social et sur l'économie. Un discours précédé de l’intervention de Cyrille Melchior, président du conseil départemental, et de Didier Robert, président de la Région. Ce dernier a confirmé le gel de l’augmentation de la taxe carburant au 1er janvier 2019 et propose la création d’un conseil consultatif citoyen.

Retrouvez leurs interventions en intégralité :
 

Aide aux associations

 

Une plateforme de soutien aux associations du territoire sera lancée par le préfet. J’ai débloqué une enveloppe d’1,5 millions en 2019.

PRÉCISION - Déjà annoncé dans le premier discours d'Annick Girardin sur les mesures sociales, le soutien aux associations est ici précisé par ce montant. Quant à la plateforme dédiée aux associations, c'est également une nouveauté. Annick Girardin a également rappelé la création de 500 contrats aidés en 2019 pour les associations. 
 

Économie sociale et solidaire

 

En 2019 je vais lancer un appel à projet de 2 million d’euros pour favoriser l’émergence de projets et je veux doubler le nombre de micro crédit en un an. Ici à La Réunion c’est près de 3500 initiatives locales que nous allons encourager.

PRÉCISION - C'est là la précision d'une volonté exprimée dans le Livre bleu des Outre-mers de développer l'offre de microcrédit et d'assouplir "son cadre réglementaire pour accompagner le désir d'entreprendre". 
 

Bouclier qualité-prix et panier péi


En introduction, la ministre des Outre-mer a expliqué que la question du pouvoir d'achat "mérite des réponses fortes et adaptées", pour des Outre-mer où la situation est "hors-norme" avec des écarts de prix jusqu'à 40%.
 

Un bouclier qualité prix a été lancé en mars 2013. En 2018, les 109 produits qui le composent qui coûtent 290 euros, vous le savez, vont être renégociés. Je souhaite que le prix maximum de ce panier ne dépasse pas celui constaté sur 2018. Ce qui veut dire que nous devons être au rendez-vous d’une baisse minimum de 10%. Certains remettent en cause la composition du panier. J’ai donc demandé que les 20 produits les moins vendus soient remplacés par des produits équivalents de qualité supérieure.

PRÉCISION - Il ne s'agit pas ici d'une annonce à proprement parler. Comme l'explique la ministre, le dispositif du bouclier qualité-prix a été instauré en 2013 par la loi dite "Lurel" pour lutter contre la vie chère. Il permet aux préfectures ultramarines de déterminer par arrêtés préfectoraux des prix pour une liste de produits de consommation courante. En 2018, la liste réunionnaise proposait un panier à 289 euros, soit 1 euro de moins qu'en 2017. Pour 2019, la préfecture devra donc proposer une liste n'excédant pas 260 euros si elle se tient à l'objectif de 10% de baisse fixé par la ministre ce vendredi. Elle devra également proposer le remplacement demandé de 20 produits.
  

En plus du bouclier qualité-prix, il faut la création d'un panier péi dont la composition changerait tous les mois et qui permettrait à une famille modeste de 4 personnes de préparer un repas péi par jour.

NOUVEAUTÉ - C'est la vraie nouveauté de ce discours : la création d'un panier péi pour favoriser la consommation de produits locaux. Il sera défini par le préfet à partir de lundi 3 décembre, "en concertation avec des professionnels du secteur", selon la ministre. 
 
 

Octroi de mer

 

Mettre à plat la question de l’octroi de mer est une bonne chose, c’est même indispensable aujourd’hui. Cette consultation citoyenne devra démarrer immédiatement. Je m'engage à ce que les services de l'Etat et en particulier le service régional des douanes soient partenaires de vos réflexions.

PAS D'ANNONCE - La remise en question de l'octroi de mer était très attendue et a été évoquée à de nombreuses par les gilets jaunes ainsi que par le président de Région Didier Robert en préambule du discours de la ministre. Mais si Annick Girardin semble ouverte à la discussion sur cette taxation, il n'y pas d'annonce concrète pour cette question de fiscalité qui va nécessiter des réflexions et des discussions sur le long terme. Seule précision : la tenue dans 3 mois d'une consultation citoyenne pour faire un point d'étape.
 
 

Consultation citoyenne renforcée


La démocratie participative a été un point récurrent dans l'ensemble des discours d'Annick Girardin à La Réunion, particulièrement en matière de vie chère. "L’état n’inventera pas seul la Réunion de demain", a-t-elle martelé. "C’est collectivement que nous devons construire un projet." En matière de prix, Annick Girardin a d'ailleurs proposé que 50 citoyens de La Réunion soient associés à l'Observatoire des prix pour des concertations plus proches des demandes de la population.
 

Visite de délégués interministériels

 

Un délégué à la concurrence outre-mer a été spécifiquement désigné au ministère de l'économie et des finances. Un correspondant aux Outre-mer a été parallèlement nommé au sein de l'Autorité de la concurrence. [...] Dès le mois prochain, ces deux délégués se rendront ici, en priorité, à La Réunion, pour engager un travail de fond qui sera décliné ensuite dans le courant de l'année 2019 sur l'ensemble des territoires.


La création des postes de délégués à la concurrence dans ces deux institutions a été instaurée dans le Livre Bleu des Outremer. 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play