outre-mer
territoire

Festival Kanoas : une soirée de clotûre entre Aimé Césaire et Jean-Michel Martial

art
Festival Kanoas
La quatrième édition du festival Kanoas, dédié aux arts vivants de la Caraïbe, s’est terminée dimanche soir à Paris avec une puissante interprétation, par le comédien guadeloupéen Jacques Martial, du "Cahier d’un retour au pays natal" d’Aimé Césaire.
Durant la soirée, un hommage a été également rendu au frère de Jacques, Jean-Michel Martial, disparu le 17 octobre et qui était le fondateur de ce festival. "Kanoas c'est donner à voir, à connaître, à rencontrer des artistes des Outre-mer et de la Caraïbe", dit Jacques Martial. Le but : faire connaître le patrimoine du théâtre caribéen. Dans la salle Rossini de la mairie du IXe arrondissement de Paris, l’interprétation d’Aimé Césaire par Jacques Martial a subjugué le public.

"Jean-Michel m'a demandé de le jouer cette année. Il m'avait invité à faire la clotûre, c'était prévu comme ça. Le 'Cahier d'un retour au pays natal' est une oeuvre d'une extraordinaire modernité, une oeuvre visionnaire qui nous parle d'aujourd'hui, qui nous donne quelques clés pour relever les défis du XXIe siècle, celui du vivre-ensemble", a déclaré Jacques Martial. 

Ecoutez le reportage de Tiziana Marone

Festival Kanoas


 
Publicité