La fièvre tropicale a gagné les Champs-Elysées

carnaval
image couverture Carnaval Tropical 2018
Plus de 2500 carnavaliers, dont de nombreux ultramarins, étaient présents ce dimanche après-midi au Carnaval Tropical de Paris. ©VD
Le Carnaval tropical de Paris a battu son plein ce dimanche 1er juillet sur les Champs-Elysées. L'espace d'une après-midi, la plus belle avenue du monde a pris des allures de Rio de Janeiro. 
La température a brutalement grimpé ce dimanche à Paris. Sous un soleil de plomb, plus de 2500 carnavaliers, répartis dans 36 groupes, ont paradé sur les Champs-Elysées. Les participants venaient d'Île-de-France, de Bolivie, d'Equateur mais aussi -pour beaucoup- des Outre-mer. Ils ont défilé de 13h à 18h entre le rond-point des Champs-Elysées et l'Avenue Georges V.

 

Tropikana encore récompensé

A l'issue du carnaval, le groupe "Tropikana" a remporté pour la deuxième fois consécutive le prix du meilleur groupe, et repart avec des places pour le carnaval de Rotterdam 2018. Créé en 2009, Tropikana regroupe des personnes venues de tous les horizons, dont de nombreux ultramarins.
Tropikana
Le groupe Tropikana a remporté le prix du meilleur groupe du Carnaval Tropical. ©VD

Dans la catégorie du meilleur costume, ce sont les "hommes d'argile" (Trois-Îlets, Martinique) qui se sont illustrés. Leur mise en scène avait visiblement été travaillée avec minutie.
Hommes d'argile
Les "hommes d'argile", venus spécialement des Trois-Îlets (Martinique) ont remporté le prix du meilleur costume. ©VD
Quant au prix de la caisse claire, c'est l'Association Antillo-Guyanaise "Ethnick 97" qui a raflé la mise. "Sinnamary" (Guyane) a de son côté remporté le prix du meilleur char.
 

La liste complète des prix

- Grand prix du carnaval : Tropikana
- Prix coup de coeur Fédé : Mass Panama
- Meilleur costume francilien : Tropikana
- Meilleur costume invité : Les hommes d'argile
- Meilleur groupe batucada : Les danseuses d'or
- Meilleur groupe à caisses : Ethnick 97
- Meilleur groupe à mass : MKM
- Meilleur invité : 231
- Meilleure chorégraphie : Tropikana
- Meilleur char : Sinnamary

 

Un écho au scandale chlordécone

Un carnaval peut aussi être l'occasion idéale pour faire passer des messages. Ainsi pouvait-on lire, sur l'affiche de l'un des groupes, "Ki moun ki responsab ? / qui sont les coupables ?". Un message directement lié au scandale Chlordécone.
Chlordecone Carnaval Tropical
"Ki moun ki rèsponsab ? / Qui sont les coupables ?" ©VD

 

Une première fois pour le Pacifique 

Cette 17e édition du Carnaval tropical de Paris comportait une nouveauté : une délégation de 50 personnes représentant à la fois la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie et Wallis-et-Futuna, faisait partie de la parade. "C'est la première fois pour nous, c'est une fierté de représenter le Pacifique" s'est émue l'une des porte-bannières du groupe.
Pacifique Carnaval Tropical
Une délégation représentant le Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna, Polynésie Française) était pour la première fois présente au Carnaval Tropical de Paris. ©VD

 

Un thème parfois détourné

Le thème de cette édition 2017, "Paris, capitale des arts" a parfois été détourné avec malice par certains groupes. A l'image de cette carnavalière parodiant la célèbre Joconde de Leonard De Vinci.
Jocond La Carnaval tropical de Paris
Le sourire de la Joconde n'était pas le même que d'habitude ce dimanche au Carnaval Tropical de Paris. ©VD

 

Des spectateurs conquis 

Si aucun chiffre ne peut encore être donné avec exactitude, au moins plusieurs dizaines de milliers de personnes ont assisté ce dimanche au Carnaval tropical. Sur les réseaux sociaux, beaucoup de spectateurs ont loué l'ambiance de l'évènement.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live