Football : le Réunionnais Dimitri Payet, attendu contre l’Eintracht de Francfort

football
Dimitri Payet / Olympique de Marseille
Le joueur réunionnais Dimitri Payet lors du match opposant l'OM au PAOK de Thessalonique, le 14 avril 2022. ©SAKIS MITROLIDIS / AFP
Mis à l’écart depuis l’arrivée du nouvel entraîneur de l’Olympique de Marseille, le Réunionnais Dimiri Payet devrait être titulaire, ce mardi 12 septembre au Stade Vélodrome de Marseille, face aux Allemands de l’Eintracht de Francfort pour la 2ème journée de Ligue des Champions.

Enfin, un rayon de soleil se dessine dans le ciel azur de la ville phocéenne pour Dimitri Payet. Le meneur de jeu international de l’Olympique de Marseille est annoncé titulaire contre les Allemands de l’Eintracht de Francfort pour la rencontre de ligue des Champions. Peut-être de quoi lui redonner le sourire.

Les Olympiens joueront ce soir à guichets fermés. Plus de 64 000 supporters sont attendus. Idole du Stade Vélodrome, l’international français aux 38 sélections pour 8 buts se sait attendu. Dimitri Payet va devoir prouver sur le terrain que sa place n’est pas sur le banc des remplaçants.

Aux avant-postes aux côtés d’Alexis Sanchez

Le Réunionnais devrait être aligné aux côtés du Chilien Alexis Sanchez, auteur de 4 buts en six matchs. Un duo offensif a priori diabolique qui devrait permettre aux Marseillais d’aller chercher les trois premiers points dans cette compétition très relevée.

Cantonné au banc lors de la première journée de Ligue des Champions contre les Anglais de Tottenham, le meneur de jeu français aura à cœur par sa performance de faire mentir Igor Tudor, le nouveau coach croate de l’OM. "Je n’étais pas mort, ça fait un mois que je travaille et que j’attends. Et quand on vous met, il faut être performant", se défend-il.

L’entraîneur de l’OM attend de ses joueurs qu’ils attaquent, défendent et multiplient les courses à haute intensité. Star incontestée et indispensable sous Sampaoli, l’ancien entraîneur, Dimitri Payet est aujourd’hui une victime du changement de système tactique du Croate.

Mis à l’écart depuis début août

Le capitaine de l’OM a complètement été mis à l’écart depuis l’arrivée le 1er août au poste d’entraîneur d’Igor Tudor. Il a fait débuter le Réunionnais sur le banc lors des trois premières rencontres de l’OM. Treize petites minutes, puis vingt-et-une-minutes et enfin vingt-cinq minutes, ce qui correspond à très peu de temps de jeu.

Interrogé sur l’international français après la victoire de l’OM, 2 buts à 1 contre Lille, Tudor a répliqué qu’"il y a toujours la question sur Payet, c’est un peu répétitif. Je félicite ceux qui ont joué aujourd’hui (…) Il y a beaucoup de matchs. Tout le monde sera important, surtout quand on joue tous les trois jours. Je lui ai parlé, je lui ai expliqué mon plan et il l’a accepté." Igor Tudor a poursuivi que Dimitri Payet sera titulaire face à Franckfort "en Ligue des Champions (…) Et je suis sûr qu’il sera bon. C’est un excellent joueur. Je le vois positif à l’entraînement."

Retour en grâce ?

Le 28 août dernier, le Réunionnais connaissait sa première titularisation de la saison ; une victoire 3 buts à 0 contre Nice. Il déclarait à l’issue de la rencontre qu’"il n’y a aucun problème Tudor-Payet. Ce sont ses choix. C’est lui le patron et il faut le respecter." Le respect, le Réunionnais le trouve chez ses coéquipiers, à commencer par le milieu international français Mattéo Guendouzi qui se montre dithyrambique à son endroit. "C’est un joueur très important pour nous. C’est le capitaine de l’équipe. Avec l’expérience qu’il a. Il va nous aider. C’est un grand joueur techniquement. On sait qu’il peut faire des différences à n’importe quel moment. C’est qu’il y a eu des moments extrêmement difficiles pour lui en début de saison. Mais il reste très concerné que ce soit sur le banc ou quand il nous parle à la mi-temps. Il garde le sourire à l’entraînement. Je sais qu’il fera la différence (…) parce que c’est un joueur de classe mondiale qui nous apportera beaucoup de point encore cette saison", admet-il.

Plus que jamais motivé, Dimitri Payet rentrera dans son antre du Stade Vélodrome avec la volonté et la détermination de porter ses coéquipiers à la victoire.