Football : Mathys Tel, le joyau antillais au Bayern Munich

football
Mathys Tel ©SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP
L’international français des U-17 et champion d’Europe U17, Mathys Tel affole le mercato estival. L’attaquant antillais du Stade Rennais va être transféré au club allemand du Bayern Munich. La formation bretonne a accepté une offre de près de 30 millions d’euros bonus inclus.

C’est fait, le prodige guadeloupéen du Stade Rennais Mathys Tel : champion d’Europe U-17 avec les Bleus en juin dernier, va être transféré au Bayern Munich. Le club breton qui ne souhaitait pas se séparer de sa pépite au profit de la formation allemande, a cédé. Après avoir refusé une première offre de 10 millions d’euros (bonus inclus) au début du mois de juillet, puis une seconde offre au-dessus de 22, 5 millions d’euros (bonus compris), les Bretons ont finalement cédé face aux assauts bavarois.

Rennes espérait pas moins de 30 millions d’euros pour laisser partir Mathys Tel en Bundesliga! Un compromis a donc été trouvé avec le Bayern Munich, 20 millions d’euros et 8,5 millions d’euros de bonus. Un montant record pour un jeune de cet âge qui n’a joué que 88 minutes en pro ! Mais Mathys Tel est sans doute l’un des joueurs de sa génération les plus convoités car l’un des plus prometteurs du football français. Le Guadeloupéen, dernier joyau du Stade Rennais, n’a laissé aucune grosse écurie européenne indifférente, mais c’est le club allemand qui a raflé la mise.

Un attaquant moderne

Attaquant de pointe mais aussi capable d’évoluer sur les côtés, Mathys Tel est impressionnant. Il est doté de la parfaite panoplie de l’attaquant moderne. Vitesse, créativité balle au pied, puissance et efficacité devant le but, le natif de Sarcelles, en région parisienne, a tout du joueur de haut niveau.

Champion d’Europe U-17 en juin 2022, le Guadeloupéen, auteur de trois buts et d’une passe décisive avec les Bleus, a brillé durant cette compétition. A tel point que son immense potentiel déjà connu de tous les agents de la planète football a pu exploser devant le grand public et attiser encore plus la convoitise de prestigieuses formations du vieux continent.

Un potentiel immense

Avec le départ du Polonais Robert Lewandowski au FC Barcelone, une place s’est libérée dans l’attaque du Bayern Munich. Avec un prix d’achat aussi élevé, le jeune Antillais aurait indéniablement sa chance cette saison, et il peut déjà compter sur la confiance de son entraîneur Julian Nagelsmann, qui voit en lui, un futur très grand attaquant : "Un jour, il pourrait être l'un des meilleurs attaquants et j'ai le sentiment qu'il sera en mesure de marquer 40 buts à un moment donné de sa carrière". Un sacré compliment de la part de l’entraîneur des Roten.