publicité

Football : Wendie Renard sort de sa réserve après la perte du brassard de capitaine

Après plusieurs semaines de silence, Wendie Renard s’est exprimée sur le retrait du brassard de capitaine qu’elle portait depuis 2013.

© Friso Gentsch/dpa
© Friso Gentsch/dpa
  • Par Sabrina Soualmia
  • Publié le

Wendie Renard privée de brassard

Elle s’était peu exprimée sur le sujet. Elle avait soigneusement évité toute polémique. Après plusieurs semaines de silence Wendie Renard est revenue dans une émission de télévision sur la décision de Corine Diacre, le nouveau sélectionneur de l’équipe de France. “Quand un nouvel entraîneur arrive. Il peut changer. Mais on est des êtres humains, il faut respecter ce qui s'est passé. Il y a des formes à prendre,“ a expliqué amèrement  Wendie Renard qui n’a pas beaucoup apprécié la façon dans les choses se sont déroulées.

J'ai eu une éducation, le respect en fait partie"

La Martiniquaise a été nommée capitaine des Bleues en septembre 2013, par Philippe Bergeroo. Fraîchement arrivée à la tête de l’équipe de France, l’ex-entraîneur du Paris Saint-Germain avait voulu donner un signal fort. “ Le brassard, je ne suis pas née avec mais c'était une fierté de le porter, je l'ai défendu avec bonheur. Quand tu perds, on met un peu plus en avant le capitaine ou le coach. Jusqu'au bout, je vais essayer de défendre les couleurs (de l'équipe de France). J'ai eu une éducation, le respect en fait partie",  a concédé la défenseure.

Corine Diacre, la sélectionneur de l’équipe de France souhaite voir Wendy Renard " se recentrer sur ses prestations individuelles . Elle s’occupait beaucoup trop des autres et pas assez d’elle et de ses performances."

Une force de caractère

A 27 ans, Wendie Renard a l’un des plus prestigieux palmarès du football féminin. Pourtant la Martiniquaise revient de loin.
A 16 ans, elle rêve déjà d’une carrière de footballeuse professionnelle mais son rêve se brise une première fois. La défenseure d’ 1 mètre 87 n’est pas retenue lors du stage à Clairefontaine, pour intégrer le temple du foot français. Mais elle refuse de baisser les bras.Sa détermination finira par être récompensée. Son physique exceptionnel est repéré par l’Olympique Lyonnais. C'est là où elle fera toutes ses classes.


Wendie Renard pilier du foot français

L’adaptation est dure loin de sa famille mais Wendie a dû apprendre très tôt à se forger un caractère après la disparition de son père à l’âge de 8 ans. Aujourd’hui Wendie Renard, c’est plus de 300 matchs en première division et une vingtaine de trophées avec l’Olympique Lyonnais. Seul un titre avec l’équipe de France manque à son prestigieux palmarès. Elle mise sur la prochaine Coupe du Monde féminine organisée en France en 2019 pour y remédier.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play