France Ô propose une journée spéciale dimanche, pour faire son "Ô revoir"

audiovisuel
siege France Ô
Le siège de France Ô à Malakoff, Hauts-de-Seine
La chaîne de l'Outre-mer France Ô, qui va cesser d'émettre dimanche soir, proposera pour sa dernière journée d'antenne une sélection de ses programmes les plus forts, en guise d'"Ô revoir" aux téléspectateurs.
"Ce dimanche 23 août, avant de rendre l'antenne, France Ô propose une programmation spéciale", sous forme de "retour sur les 22 années (en comptant sa prédécesseure RFO Sat, créée en 1998 et qu'elle a remplacée en 2005, NDLR) qui ont permis au travers de documentaires, magazines, fictions, spectacles et événements de décrypter et valoriser la richesse et la diversité des pays de l'Outre-mer", annonce la chaîne publique, dans un communiqué publié jeudi 20 août.
              

Retour sur 22 ans d'existance

Cette journée d'adieux débutera à 5H00 (heure de Paris) par des documentaires, qui mêleront histoire, culture, nature ou sujets de société, suivis à 18H30 d'une édition spéciale du journal Info soir sur le thème "les années France Ô à travers l'actualité".
           
Enfin, après un dernier documentaire, la chaîne diffusera en première partie de soirée "La musique contre l'oubli, les instruments de l'espoir", un spectacle inédit capté en Guadeloupe, qui créée des résonances entre la Shoah et l'esclavage.
           
Et de 21H50 à minuit, France Ô tirera sa révérence en musique, avec "L'Outre-mer fait son Olympia 2019", un "grand voyage musical en compagnie d'artistes de la nouvelle vague des Outre-mer", présenté par Marijosé Alie (l'interprète de "Karésé mwen") et Amanda Scott.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live