Gagner (encore) et transmettre, les nouveaux défis de Teddy Riner

judo
Teddy Riner
Teddy Riner avec les étudiants de Paris School of Sports ©Mediaschool
Dans sa préparation olympique, Teddy Riner retrouvera ce week-end le public parisien au Grand Slam de Judo. Le champion guadeloupéen qui vise une troisième médaille d'or à Tokyo se prépare aussi à l'après judo. L'école des métiers du sport, créée avec le patron de Médiaschool, est en plein essor. 
Après 18 mois loin des tatamis et deux retours gagnants, au Grand Prix de Montréal en juillet et au tournoi de Brasilia en octobre, le patron incontesté du judo mondial sera au Grand Slam de Paris les 8 et 9 février prochain. Si le champion guadeloupéen, totalement concentré dans sa préparation, s'est fixé comme objectif un troisième titre olympique à Tokyo, il pense aussi à reconversion sportive. L'école des métiers du sport qu'il a créé à Paris avec Franck Papazian, le patron du groupe MediaSchool, va se développer et le judoka, très impliqué, à le désir de transmettre.  
 

Des experts des métiers du sport

Teddy Riner et Franck Papazian sont partis d'un constat : le marché du sport a un besoin urgent de compétences en communication, digital, marketing, management, relations publiques, relation presse et médias. "L'école a été imaginée pour permettre à toutes les entreprises et les collectivités partenaires des JO 2024 à Paris de préparer cet événement mondial dans les meilleures conditions possibles, avec de véritables experts des métiers du sport que cette école va former", indique Franck Papazian, le patron du groupe d'enseignement supérieur privé, spécialisé dans la communication et les médias.
 
Teddy Riner
©PHILIPPE MILLEREAU / KMSP

Demain, ce sera le vivier des JO de 2024, des grands événements sportifs, ils viendront chercher nos élèves pour travailler avec eux parce qu’ils seront formés pour eux.
Teddy Riner 

 

Un contact direct et sans tabous avec ses étudiants 

Il y a quelques jours, sans la présence de journalistes pour ne pas parasiter la qualité de l'échange avec les étudiants, Teddy Riner est venu se rendre compte par lui-même du fonctionnement de son école et de l'intérêt des jeunes pour les cours dispensés.

Durant une heure et demi, le décuple champion du monde aborde, sans tabous, tous les sujets: la compétition, l'entrainement, les blessures, les sacrifices pour rester au meilleur niveau, les sollicitations, mais aussi l'argent, son image ou encore les nombreuses propositions qu'il reçoit pour faire dans la publicité et le sponsoring.
 

Il m'est arrivé de dire non à des chèques de deux millions d'euros parce que la marque ne collait pas. Une plateforme pétrolière, non. Qu'est-ce-que j'irai faire là ? [...] Une image ça met du temps à monter et ça met deux secondes à se détruire.
Teddy Riner  


Devant le succès de Paris School of Sports, Les deux co-fondateurs ont décidé d'ouvrir en septembre deux autres écoles. L'une à Rennes, l'autre à Toulouse. D'autres villes françaises devraient suivre et "pourquoi pas ensuite à l'étranger", conclut tout sourire Teddy Riner. 

Regardez un extrait de l'échange de Teddy Riner avec les étudiants de Paris School of Sports 
Regardez l'interview de Teddy Riner réalisé par les étudiants du groupe MediaSchool: 









 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live