publicité

Gilets jaunes-Girardin: plus d'une heure d'échanges sur toutes les problématiques de l'Outre-mer

Chlordécone, sargasses, pouvoir d'achat, l'accès à l'eau potable et aux soins, la visibilité des Outre-mer dans les médias... De nombreux sujets ont été abordés lors d'une rencontre entre les gilets jaunes et Annick Girardin au ministre des Outre-mer. 

© La1ère
© La1ère
  • Par Pierre Lacombe
  • Publié le , mis à jour le
La Martiniquaise Priscillia Ludosky, accompagnée de deux gilets jaunes, a été reçue durant plus d'une heure ce mardi soir par Annick Girardin. La ministre des Outre-mer qui est allée samedi dernier à la rencontre de quelques gilets jaunes rassemblés devant son ministère à Paris, avait annoncé qu'elle proposerait de recevoir Priscillia Ludosky, l'une des initiatrices de la mobilisation, qui s'était émue de la situation des Outre-mer.  

En préambule, Priscillia Ludosky, a fait lecture des nombreux dossiers que cette délégation voulait aborder avec Annick Girardin : la démocratie, la santé environnementale et sanitaire, les transports publics et la mobilité, l'agriculture, la pêche, l'organisation des territoires ruraux. Un rendez-vous marqué par de l'écoute, de la confrontation parfois, et auquel ont pu assister les journalistes. Les deux parties s'étaient engagés à ce que l'ensemble des échanges soient rendu public. 

La ministre a tenté d'éclairer la délégation sur l'ensemble de ces sujets en défendant notamment son action au ministère des Outre-mer. Elle a pris comme point d'appui le Livre bleu Outre-mer :

On ne s'est pas tourné les pouces depuis dix-huit mois. On a mené les Assises des Outre-mer qui nous ont permis d'interroger plus de 25 000 citoyens des Outre-mer et de recenser plus de 2000 projets. 


Des échanges respectueux, mais au terme de ce rendez-vous chacun est resté sur ses positions. Les gilets jaunes n'attendaient rien de cette rencontre si ce n'est l'occasion de mettre en lumière les problématiques spécifiques des Outre-mer.  

Regardez une partie de ces échanges entre la délégation des gilets jaunes et la ministre (veuillez nous excuser pour la qualité moyenne de cette retransmission en raison du faible réseau): 
La réaction de Priscillia Ludosky, l'une des initiatrices de la mobilisation des gilets jaunes, à l'issue de ce rendez-vous:
La réaction d'Annick Girardin, ministre des Outre-mer: 

La ministre des Outre-mer a précisé que le débat se poursuivrait ce vendredi à l'Elysée où le Président de la République Emmanuel Macron a donné rendez-vous aux maires et aux élus des Outre-mer:

L'avenir de France Ô

Les gilets jaunes ont également fait part de leurs inquiétudes de voir disparaître l'année prochaine France Ô sur le réseau hertzien.  La ministre s'est justifiée en indiquant qu'elle était "solidaire de la décision du gouvernement" tout en soulignant la nécessité de garantir une meilleure visibilité des Outre-mer sur France Télévisions. 

 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play