publicité

Glencore reconnait la bonne performance de l’usine Koniambo Nickel

La production de nickel de l’usine calédonienne (KNS) est en hausse de 29% souligne le groupe anglo-suisse dans son dernier communiqué. Glencore se réjouit de ce bon résultat qui lui permet de répondre notamment aux commandes de l’industrie chinoise des aciers inoxydables.

Usine du Nord - Koniambo Nickel (KNS) - Nouvelle-Calédonie © Alain Jeannin
© Alain Jeannin Usine du Nord - Koniambo Nickel (KNS) - Nouvelle-Calédonie
  • Par Alain Jeannin
  • Publié le , mis à jour le
La production de nickel du Koniambo est en hausse. Elle traduit la réussite technique qu’a constituée la reconstruction complète des deux fours de l’usine du Nord. Les investissements consentis et les efforts des métallurgistes et mineurs de KNS ont été récompensés. 

KNS a produit 17.500 tonnes de nickel

Le document est mis en ligne par Glencore. Il s’appelle « rapport de production pour les 12 derniers mois de l’année 2017 ». On y apprend que l’usine du Nord a produit 17.500 tonnes de nickel pour son alliage de ferronickel. Contre 13.600 tonnes en 2016. Cette hausse de la production en Nouvelle-Calédonie intervient dans un contexte favorable de reprise des cours mondiaux du nickel. Glencore peut d’autant plus se féliciter de ce bon résultat que sa production globale de nickel est en légère baisse.

Les différents sites de nickel du premier négociant mondial de matières premières ont produit un total de 109.100 tonnes de nickel contenu, un chiffre qui traduit une baisse de 6000 tonnes (-5%) par rapport à 2016. Glencore évoque des opérations de maintenance et des changements dans le circuit de production des usines du Canada (Sudbury) et d’Australie (Murrin Murrin).

Forte performance opérationnelle

Un processus en partie compensé par « la forte performance opérationnelle du Koniambo ». Le groupe anglo-suisse veut produire beaucoup plus de nickel en 2018 au moment où le marché industriel doit faire face à un risque de production mondiale déficitaire. Aciers inoxydables et batteries électriques dopent la demande en nickel.

Le cours du nickel évolue mardi 1/02/18 dans une fourchette comprise entre 13.427 dollars et 13.977 dollars à la Bourse des métaux de Londres. Il monte en soirée à Londres avec un prix autour de 13.940 dollars par tonne (6,32 $Ib) +3,39%.


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play