Gold Cup : quasiment plus d’espoir pour la Guyane, sanctionnée par la Concacaf

football
Yana Dôkô
Les joueurs guyanais au JX BBVA Compass Stadium (USA), avant leur match face au Honduras, le 11 juillet 2017. ©DR
La Concacaf a finalement tranché. Le comité disciplinaire de la Confédération a sanctionné la Guyane pour avoir aligné Florent Malouda lors du match contre le Honduras mardi (0-0). Résultat, la Guyane perd donc 0-3 sur "tapis vert" et se retrouve dernière de son groupe.
Jusqu’à tard dans la nuit, les Yana Dòkò y croyaient encore. Mais la décision du comité disciplinaire de la Confédération de football d’Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes (Concacaf) a finalement douché les derniers espoirs des joueurs, qui rencontrent le Costa Rica ce vendredi soir. Pour avoir aligné l’ex-international Florent Malouda lors du match contre le Honduras mardi (soldé par un 0-0), la Guyane a été sanctionnée sur « tapis vert » par la Concacaf, la donnant perdante 0-3 en déclarant Malouda inéligible pour la Gold Cup.

Coup dur pour les Yana Dòkò

C’est un coup dur pour les Yana Dòkò, qui se retrouvent derniers de leur groupe et ne peuvent plus décrocher l’une des deux premières places qualificatives pour les quarts de finale. Leur unique et dernier espoir serait qu’ils battent largement le Costa Rica ce soir et que les résultats des autres groupes leur soient favorables, pour être l'une des deux meilleures équipes à la troisième place pouvant être qualifiée pour les quarts. 
 
La sélection guyanaise a également reçu une amende dont le montant n’a pas été révélé. Florent Malouda, actuellement titulaire au Delhi Dynamos (Indian Super League) écope quant à lui de deux matchs officiels de suspension assortis d'une interdiction d'être dans le stade lors de ces rencontres.

Le communiqué de presse du comité disciplinaire de la Concacaf
concacaf press

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live