publicité

Guadeloupe : 1 200 personnes évacuées suite à l'incendie au CHU de Pointe-à-Pitre

Un violent incendie s'est déclaré, mardi 28 novembre, au CHU de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Près de 1 200 patients ont été évacués vers d'autres établissements. Il n'y a pas de victime.

Près de 1 200 personnes évacuées après l'incendie au CHU de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. © Helene Valenzuela / AFP
© Helene Valenzuela / AFP Près de 1 200 personnes évacuées après l'incendie au CHU de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.
  • La1ère avec Guadeloupe 1ère et AFP
  • Publié le , mis à jour le
Il était près de 15h, heure locale, ce mardi 28 novembre, lorsqu'un incendie s'est déclaré dans un local technique inoccupé, au CHU de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.


A minuit, l'incendie était éteint après l'intervention de 72 sapeurs-pompiers. Il n'y a pas eu de victime. Retour sur le déclenchement de l'incendie avec le reportage de Guadeloupe 1ère :

RECIT DU DECLENCHEMENT DE L INCENDIE

Évacuation de l'hôpital

Face à l'épaisse fumée qui se dégageait du bâtiment en feu, et par mesure de précaution, la direction de l'hôpital a décidé d'évacuer l'ensemble de l'établissement. "Le service de réanimation, le service de la maternité, les urgences, les étages 3, 4, 5, 8 et 9 ont été évacués", a indiqué par la suite la préfecture de Guadeloupe dans un communiqué. "Le reste de l'établissement est en confinement et des reconnaissances sont toujours en cours", a précisé la préfecture.

SITUATIONS D EVACUATIONS AU CHU

Plan blanc

Les patients du CHU ont été acheminés vers d'autres structures hospitalières grâce à l'activation du plan blanc "élargi", qui implique la mobilisation de tous les personnels soignants et la mise en alerte des autres établissements de soin. 

Les malades ont été évacués vers les établissements proches, comme à l'hôpital Ricou. C'est vers la clinique des Eaux Claires que les patients du service de la réanimation du CHU et ses personnels, ont été dirigés. Regardez le reportage de Guadeloupe 1ère :

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS DU CHU PAR LES EAUX CLAIRES

Mise en sécurité

Au total, "près de 700 patients et environ 500 membres du personnel plus les visiteurs ont été évacués", explique Alain Philibert, directeur adjoint de l'hôpital. Parmi les 700 patients, 450 étaient hospitalisés, le reste était en consultation. Des tentes du Samu et du Service militaire adapté (RSMA) ont été installées pour faciliter les évacuations et la circulation des ambulances. "Tous les patients ont été évacués et mis en sécurité", a confirmé la préfecture. Regardez ci-dessous sont interview sur Guadeloupe 1ère :

ALAIN PHILIBERT DIRECTEUR GENERAL ADJOINT DU CHU

Aide de la Martinique

Des patients ont également été envoyés en Martinique. L'hélicoptère de la sécurité civile a acheminé des patients vers l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France. Les responsables du CHU de Guadeloupe auraient également fait appel à la Martinique pour recevoir des médicaments car "des stocks sont partis en fumée" selon Ary Chalus, le président du Conseil Régional de Guadeloupe.

La vétusté ? 

Si l'heure est à la gestion de la crise et la prise en charge des patients, il restera par la suite à déterminer les raisons de cet incendie qui a démarré dans un local technique en pleine réfection. Sur les réseaux sociaux, une interne pointe déjà du doigt la vétusté du bâtiment.



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play