publicité

La Guadeloupe, la Dominique, Porto-Rico, Haïti , la République Dominicaine, les îles Turks and Caïcos, ou encore les côtes des états de la Caroline du Sud et du Nord des Etats-Unis… voilà quelques territoires qui ont été victimes de l’Ouragan Maria, en septembre 2017.
 

LOURD BILAN :

Maria est le deuxième ouragan de catégorie 5, après Irma, à avoir traversé l’Atlantique d’Est en Ouest et abordé les îles de la Caraïbes. en septembre 2017.
Elle a fait  3 057 morts, selon un bilan officiel, dont 2 en Guadeloupe et 2 975 uniquement à Porto-Rico.
L’histoire de Maria, de sa naissance le 13 septembre 2017, à son passage sur l’archipel guadeloupéen, avec un point sur les dégâts provoqués chez nous, nous est contée par Peggy ROBERT :

La mauvaise surprise Maria.

Nuit interminable

Les Guadeloupéens ont vécu une nuit interminable, lors du passage de cet ouragan de catégorie 5, baptisé Maria.
Elle a stagné sur l’archipel durant plus de 12 heures.
L’avant, le pendant et l’après Maria... c’est le film que nous proposait, Jacky Massicot, le lendemain de cet épisode cauchemardesque :
Nuit interminable avec Maria
 

Maria : la rivière sort de son lit à Bouillante.

Dans la commune de Bouillante, c’est l’eau qui a provoqué le plus de dégâts, lors du passage de l’Ouragan Maria, sur la Guadeloupe.
La rivière Bourceau a envahi le quartier de Pigeon. 
Des images impressionnantes, captées par Rodrigue Lami, le 19 septembre 2017 :
Les dégâts de la rivière BORCEAU, à Bouillante.

Polémique autour de l’arrêté de catastrophe naturel post-Maria.

Dans la nuit du 18 au 19 septembre 2017, les très fortes rafales de vent, les pluies diluviennes et la houle fracassante de Maria ont fait subir leur loi à l’ensemble des îles de Guadeloupe.
Seulement voilà, 6 jours plus tard, la population a été surprise par l’arrêté de catastrophe naturel ; les vents, selon le Ministère de l’Intérieur, n’auraient soufflé que dans l’archipel des Saintes.
Franck Aristide a consacré un magazine radio « Focus » à cette affaire, le 03 octobre 2017 :

Le vent n'a pas été sélectif ; il a soufflé sur tout l'archipel.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête