Guerre en Ukraine : réactions chez les élus ultramarins

outre-mer politique
Soldat ukrainien dans le Donbass
Soldat ukrainien dans le Donbass, en Ukraine, le 23 février 2022. ©EYEPRESS NEWS
Après des semaines de tensions, cette nuit, la Russie a attaqué l’Ukraine, provoquant un tollé international. Parmi les nombreuses réactions condamnant cette agression, celles d’élus ultramarins.

Le réveil fut marqué de cette nouvelle, des bombardements russes dans toute l’Ukraine, de Marioupol à Lviv, en passant par Kharkiv et Kiev. Tandis que l’offensive russe se poursuit et semble, à l’heure actuelle, approcher de la capitale ukrainienne, les réactions des politiques français et notamment ultramarins, ne se sont pas fait attendre.

La guerre de retour en Europe

Pour le député européen de La Réunion (LFI) Younous Omarjee, cette attaque est « la guerre de retour en Europe. L’attaque de conquête agressive de la Russie en Ukraine est d’une gravité extrême. Une menace pour tout le continent et la paix dans le monde. Cette violation gravissime par la Russie du droit international est un acte de décivilisation.»

 Autre réaction, celle du Réunionnais, Cyrille Melchior, président du département, « je suis profondément attristé par l’évolution de la situation en Ukraine. Notre Président, Emmanuel Macron, doit avoir le soutien de toute la nation face à cet événement. Je lui souhaite toute la force nécessaire dans ce moment difficile pour la France et pour l’Europe. »

La députée de la Polynésie française, Maina Sage, n’a pas réagi directement, mais a retweeté le message de son groupe parlementaire, Agir Ensemble : « Notre groupe se joint à la ferme condamnation de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Cette situation est extrêmement grave pour le monde entier, et nos pensées sont avec le peuple Ukrainien. La paix et la sécurité de tous doivent être nos seuls objectifs. »

Christiane Taubira manifeste

La candidate à l’élection présidentielle, Christiane Taubira, s’est déplacée ce matin aux abords de l’ambassade Russe à Paris, pour soutenir une manifestation de jeunes Ukrainiens. Pour l’ancienne garde des Sceaux, « la responsabilité de la France est de tout faire pour que cesse la guerre aux portes de l’Europe », ajoutant que « l’impuissance ne peut servir de réponse à la violation du droit international. »

La femme politique guyanaise sera présente en fin d’après-midi, à 18h, place de la République à Paris. Un rassemblement y est organisé en soutien à l’Ukraine. De nombreux politiques seront présents comme Yannick Jadot. Le président de SOS racisme, Dominique Sopo, s’y rendra également.

« Un tournant dans l’Histoire de l’Europe »

Pour le président de la République, Emmanuel Macron, cette attaque est « un tournant dans l’Histoire de l’Europe ». Dans son allocution aux Français, ce dernier a rappelé que « la France est solidaire de l’Ukraine. Elle se tient aux côtés des Ukrainiens », ajoutant que « nous appuierons l’Ukraine sans hésiter » et que cet « acte de guerre » aura « des conséquences profondes, durables, sur nos vies ».

Demain, à 14h30, le président de la République s’adressera aux parlementaires à travers une lettre, lue simultanément par les présidents des deux chambres, à savoir Richard Ferrand pour l’Assemblée nationale, et Gérard Larcher pour le Sénat.