Guyane : un plan blanc déclenché face à de nombreuses naissances

société guyane
Le nouvel hôpital de Saint-Laurent
Le Centre Hospitalier de l'Ouest Guyanais ©Eric Léon
Le "plan blanc", dispositif de gestion de crise, a été déclenché au service de néonatologie du centre hospitalier de Saint-Laurent du Maroni en Guyane, en raison d'une forte affluence à la maternité, a indiqué lundi à l'AFP la direction de l'hôpital.
"La situation de crise est liée à une hausse importante de l'activité de la maternité depuis le mois d'octobre", a expliqué Didier Guidoni, le directeur du centre hospitalier. "Cette hausse n'est pas liée à la crise Covid mais se reproduit chaque année à peu près à la même période" a ajouté le directeur. Mais cette année, "nous ne parvenions plus, en utilisant les mécanismes classiques de gestion, à faire face à cette hausse".
 

3 000 naissances chaque année

Chaque année, plus de 3.000 nouveaux-nés sont pris en charge par le centre hospitalier de Saint-Laurent du Maroni, dont le bassin de santé est évalué à plus de 100.000 personnes et distant de plus de 200 km de l'hôpital guyanais le plus proche, à Kourou.

Cette deuxième plus grande ville du territoire guyanais (43.000 habitants recensés en 2017) connaît une forte croissance démographique (+4% par an).
 

Appel National

Le plan blanc consiste en "la mise en œuvre rapide", selon la direction hospitalière, des moyens "indispensables" au fonctionnement du service. Le "rappel des personnels en congés, l'appel à la réserve sanitaire, la mobilisation d'infirmiers et d'auxiliaires de puériculture en formation" ont été engagés, ajoute-t-elle.

L'hôpital lance aussi un appel national auprès de puéricultrices, infirmiers, sages-femmes, volontaires. La structure s'engage à "prendre en charge des frais de transport et l'hébergement".

Regardez le reportage de Guyane la 1ère : 

Actuellement, non classée parmi les territoires en proie à la deuxième vague de Covid-19, la Guyane recense ce lundi "32 cas déclarés positifs au Covid sur 281 tests réalisés", pour 70 décès et 10.876 cas confirmés depuis le 4 mars 2020.